Enfants, jouets et sécurité oculaire

Bannière de sécurité oculaire dans les loisirs - Survol

Ces derniers temps, nous avons beaucoup parlé du taux de plomb dans les jouets, mais avez-vous déjà pensé aux blessures oculaires que pourraient engendrer certains jouets? Selon l’Association canadienne des optométristes, à chaque saison des Fêtes, des milliers d’enfants visitent les salles d’urgence des centres hospitaliers à la suite de blessures oculaires causées par des jouets non sécuritaires. Voici comment vous pouvez créer un environnement de jeu plus sécuritaire, et ce, toute l’année durant.

Faire un choix sécuritaire

Il existe tellement de jouets dans les magasins qu’il peut être difficile de réfléchir à la sécurité des jouets en faisant son choix. Voici quelques conseils pour vous venir en aide.
 
« Pour s’assurer qu’un jouet est sécuritaire, il est important de vérifier si ce jouet convient à l’âge de l’enfant, ce qui est inscrit sur l’emballage du produit », déclare Joey Rathwell, porte-parole de Santé Canada. « Un jouet approprié à un enfant de 6 ans peut ne pas être sécuritaire pour un enfant plus jeune. »
 
Joey Rathwell suggère qu’enseigner aux enfants plus âgés de garder leurs jeux et leurs jouets hors de la portée des jeunes enfants peut aider à éviter toutes sortes de blessures incluant des blessures oculaires.
 
M. Rathwell suggère aussi aux parents et aux soignants :

  • Photo en couleurs d'un jeune garçon qui joue avec des autos-jouetsde ne pas acheter des jouets comportant des bordures ou des arêtes tranchantes.
  • de ne pas acheter des jouets comportant des flèches, des balles et des missiles. Les jouets-projectiles peuvent occasionner des blessures s’ils atteignent un œil, peu importe le produit avec lequel ils ont été fabriqués.
  • de mettre de côté ou de réparer tous les jouets endommagés ou désuets. Les pièces brisées ou les parties peu solides sont dangereuses.
  • demander aux enfants de laver leurs mains après avoir joué avec une gelée gluante ou avec des jeux faits de plastique mou. Le résidu chimique peut aisément s’introduire dans les yeux des enfants et causer une irritation.

Rien ne vaut la supervision

Même si votre enfant est assez vieux pour jouer avec un jouet en particulier, vous devriez toujours exercer une certaine surveillance, déclare M. Rathwell. Les blessures que subissent les enfants surviennent très souvent lorsque aucun adulte n’est présent.
 
Il est aussi important de lire avec votre enfant les avertissements et autres messages de sécurité inscrits sur les emballages de jouets avant qu’il ne commence à jouer. Enseigner à votre enfant comment jouer en toute sécurité peut aider à prévenir des blessures oculaires.

Réglementation des jouets au Canada

Au Canada, la sécurité des jouets est réglementée par la Loi sur les produits dangereux ainsi que le Règlement sur les produits dangereux.
 
Santé Canada travaille en collaboration avec les fabricants pour s’assurer qu’ils respectent ces règles. Cet organisme effectue aussi des tests et des recherches sur les jouets. Tout jouet qui ne satisfait pas aux règlements requis est retiré du marché.
 
Mais, M. Rathwell indique que malgré le fait que Santé Canada vérifie régulièrement les jouets pour s’assurer qu’ils respectent les règlements, des jouets non sécuritaires se retrouvent quelques fois dans les maisons. « Certaines personnes peuvent encore posséder des jouets qui ne sont plus considérés comme sécuritaires, des jouets plus anciens empruntés d’un ami ou ayant appartenus à un enfant plus vieux ou acheté dans une vente de garage. Les parents et les soignants devraient donc très souvent vérifier les jouets et faire immédiatement part de toute inquiétude au Bureau de la sécurité des produits de consommation. »
 
Si un jouet s’avère non sécuritaire, Santé Canada communiquera avec le fabricant en vue de rappeler le produit et de le retirer du marché. Il indiquera aussi aux consommateurs comment retourner le produit ou en disposer.
 
Vous pouvez consulter la liste de rappel de jouets publiée sur le site Web de Santé Canada.
 
Pour obtenir de plus amples informations sur la sécurité des jouets, ou si vous croyez posséder un jouet qui pourrait être dangereux, communiquez avec Santé Canada.
 
Retour au haut de la page