Les vitamines AREDS et la DMLA de type sec

La formulation de vitamines AREDS peut aider certaines personnes atteintes de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) de type sec, la forme la plus fréquente de la maladie. Mais de nombreux mythes entourent cette formulation de vitamines et ses bienfaits.
 
En 2001, le National Eye Institute des États-Unis a mené une étude clinique nationale appelée Age-Related Eye Disease Study (AREDS) et a obtenu des résultats intéressants. L’étude testait une formulation spécifique composée de fortes doses de vitamines antioxydantes C et E, de bêta carotène et de zinc. Elle a révélé que les personnes à haut risque d’atteinte de DMLA de type sec en phase avancée qui consommait cette formulation vitaminique réduisait ainsi de 25 pour cent le risque de progression de la maladie vers le stade avancé - et de perte de vision additionnelle.
 
Les personnes à haut risque d’atteinte de DMLA de type sec en phase avancée incluent les personnes atteintes de DMLA de type sec en phase intermédiaire dans les deux yeux ou les personnes atteintes de DMLA de type sec en phase avancée dans un oeil seulement. (La DMLA de type sec comporte trois phases : la phase précoce, la phase intermédiaire et la phase avancée.)
 
Il n’existe actuellement pas de mode de guérison de la DMLA de type sec. La formulation AREDS est la seule forme de traitement offerte, elle est donc recommandée si vous êtes à risque d’atteinte de la phase avancée de cette maladie.
 
La formulation renferme :

  • 500 mg de vitamine C;
  • 400 unités internationales de vitamine E;
  • 15 mg of bêta carotène (souvent présenté comme équivalent à 25 000 unités internationales de vitamine A);
  • 80 mg de zinc sous forme d’oxyde de zinc;
  • 2 mg de cuivre sous forme d’oxyde cuivrique.

Il est important de noter que la quantité de vitamines et de minéraux contenue dans la formulation AREDS est si élevée qu’elle ne peut être obtenue uniquement au moyen d’un régime alimentaire ou par la prise de suppléments vitaminiques courants. La formulation AREDS est offerte sans ordonnance dans les pharmacies.

La formulation AREDS ne convient pas à tout le monde. L’étude démontre que les personnes atteintes de DMLA de type sec en phase précoce ne constatent aucune amélioration à la suite de la consommation de la formulation de vitamines AREDS. Par ailleurs, il est conseillé aux fumeurs de ne pas consommer de bêta carotène, car cela peut augmenter le risque de cancer du poumon. Toutefois, il existe des formulations AREDS spéciales exemptes de bêta carotène. Enfin, la formulation AREDS ne procure aucun bienfait aux personnes atteintes de DMLA de type humide. Seules les personnes atteintes de DMLA de type sec en phase intermédiaire ou avancée pourraient constater une diminution de la progression de la maladie.
 
Le National Eye Institute mène actuellement une étude clinique de suivi appelée AREDS2, qui raffinera les résultats obtenus au cours de l’étude initiale par l’ajout de lutéine, de zéaxanthine (pigments jaunes dérivés de plantes) et d’acides gras oméga-3 DHA et EPA (issus d’huiles de poissons) à la formulation initiale. L’objectif principal est de déterminer si l’ajout de ces nutriments diminuera encore davantage le risque de progression de la maladie vers le stade avancé. Des observations antérieures suggèrent que ces éléments pourraient protéger la vision.
 
Si vous êtes atteint de DMLA de type sec (ou que vous ignorez le type de DMLA dont vous êtes atteint), consultez votre spécialiste de la vue afin de savoir si la formulation de vitamines AREDS pourrait vous être bénéfique. Pour en savoir plus au sujet des vitamines AREDS, consultez http://www.nei.nih.gov/amd.
 
Retour au haut de la page