Loucherie (Strabisme)

Qu'est-ce que le strabisme?

Le mot strabisme est le terme médical désignant des yeux dont les axes de fixation ne sont pas parallèles. Le strabisme atteint de 2% à 4% de la population environ.

Il y a trois types courants de strabisme :

  1. Le strabisme convergent ou ésotropie :
    il peut être congénital ou encore apparaître dans les mois qui suivent la naissance ou vers l'âge de deux ans. On l'appelle aussi loucherie. 
    Le strabisme convergent ou ésotropie. Image d'un oeil tourné à l'intérieur, vers le nez.
     
  2. Le strabisme divergent ou exotropie :
    il peut être congénital ou se manifester plus tard.
    Le strabisme divergent ou exotropie. Image d'un oeil tourné vers l'extérieur, loin du nez.
     
  3. Le strabisme vertical :
    il se caractérise par un défaut de l'alignement des yeux.
    Le strabisme vertical. Image des yeux désalignés verticalement.
     

Quelle en est la cause?

En général le strabisme a tendance à se transmettre d'une génération à l'autre. Parfois il est dû au fait que les yeux ne sont pas alignés et au besoin de lunettes ou encore, à l'occasion, à quelque anomalie musculaire. Très rarement, il peut découler d'une grave anomalie à l'intérieur de l'œil, comme une cataracte ou une tumeur.

Comment voit le strabique?

Anomalie de la vision binoculaire : les axes de fixation des yeux doivent être parallèles pour qu'il y ait fusion dans le cerveau des images transmises par les deux yeux. C'est la condition d'une vision nette et d'une vision stéréoscopique précise, qu'on appelle 3-D; la vision 3-D est l'un des moyens utilisés pour évaluer la profondeur.
 
Perte de vision de l'œil strabique : le strabisme peut entraîner la perte de la vision d'un œil dans certains cas.
 
C'est le cas, par exemple, d'un enfant qui naît avec les yeux normaux mais dont un œil commence à loucher vers l'âge de deux ans. S'il n'est pas traité rapidement, la perte de l'acuité visuelle peut aller jusqu'à la cécité légale dans l'œil atteint. Si un traitement est entrepris immédiatement, en revanche, l'enfant peut souvent recouvrer une vision parfaite.
 
C'est également le cas lorsque les yeux ne focalisent pas également. Si un œil dévie du point de fixation, le cerveau peut ne pas tenir compte de l'image que cet œil lui transmet, ce qui empêche le développement d'une vision normale dans l'œil affecté. On parle parfois d'amblyopie ou d'« œil paresseux ».

Traitement

Le traitement a pour but de rendre une bonne vision à chaque œil et d'assurer une bonne vision binoculaire. En général, on cache l'œil sain pour ramener la vision à la normale dans l'œil strabique. On peut avoir recours à des lunettes, en particulier lorsque les yeux n'arrivent pas à faire la mise au point de l'image, parfois aussi lorsqu'ils dévient ou ne sont pas alignés. Une opération des muscles oculaires est parfois nécessaire.
 
Les résultats du traitement sont bons et peuvent être excellents, mais cela peut dépendre du moment où le traitement est entrepris. Cela vaut surtout pour les enfants dont les yeux étaient normaux à la naissance, mais qui ont commencé à faire du strabisme vers deux ans. Si le traitement tarde trop, il peut être impossible de rétablir la vision. Cette sorte de cécité légale est tout à fait évitable. Si votre enfant fait du strabisme, n'attendez pas, consultez votre médecin de famille.

Et votre enfant?

S'il y a des membres de votre famille qui ont fait du strabisme, il y a plus de chances que votre enfant en fasse aussi. Même si les yeux semblent normaux, l'enfant devrait être examiné par un ophtalmologiste (médecin spécialiste des soins oculaires) à un an. Il est possible de déceler le strabisme à tout âge et de déterminer si les yeux font bien la mise au point de l'image. Si vous pensez que votre enfant peut faire du strabisme, consultez votre médecin de famille, qui peut vous conseiller d'aller voir un ophtalmologiste.
 
© 2004 Société canadienne d’ophtalmologie
 
Retour au haut de la page