Comment dépister la perte de vision chez vos parents vieillissants

Photo couleur d’une jeune femme serrant sa mère âgée dans ses brasVos parents vieillissent : vous avez peut-être constaté que votre père doit rapprocher le journal de ses yeux pour lire ou que votre mère a besoin d’un peu plus de temps pour s’adapter aux changements d’éclairage environnants. Il est vrai qu’en vieillissant vos parents auront inévitablement besoin d’une ordonnance plus puissante pour leurs lunettes, mais il est aussi important de comprendre que la perte de vision associée à une maladie oculaire n’est pas une composante « naturelle » du vieillissement. Elle peut et doit être prévenue et traitée à tout âge.

La perte de vision est plus fréquente chez les personnes âgées et elle augmente chaque année : le nombre d’aînés qui vivent avec une perte de vision devrait ainsi doubler au cours des 25 prochaines années. Mais en réalité, dans la majorité des cas, la perte de vision aurait pu être prévenue et traitée si elle avait été dépistée précocement.

Signes précurseurs

Vos parents ne vous transmettent peut-être pas énormément d’information au sujet de certains troubles visuels qu’ils pourraient vivre, car ils sont souvent plus préoccupés par d’autres problèmes de santé tels que la perte de mobilité, d’agilité, d’audition, d’élocution ou de mémoire. Dans certains cas, ils peuvent cacher cette perte de vision, car ils ne peuvent pas accepter de perdre la vue. Selon Dawn Pickering, coordonnatrice et instructrice en chef du Programme de formation des spécialistes en basse vision d’INCA, il est important pour vous de reconnaître les signes précurseurs de la perte de vision afin de prendre les mesures préventives qui s’imposent pour venir en aide à vos parents.

Voici certains des indices auxquels vous devriez porter attention, selon Mme Pickering :
  • Sensibilité accrue à la lumière et à l’éblouissement (difficulté à lire les magazines imprimés sur papier glacé ou besoin accru de porter des lunettes de soleil);
  • Difficulté à distinguer les couleurs (vêtements non appariés, chaussettes mal agencées, etc.);
  • Maladresse accrue (buter contre des objets ou des gens, rater des marches ou tomber plus fréquemment, éprouver de la difficulté à trouver la nourriture dans l’assiette ou à enfiler une aiguille);
  • Difficulté à distinguer les objets les uns des autres;
  • Diminution de la vision nocturne;
  • Courbure des lignes droites comme les faces verticales d’un édifice;
  • Difficulté à lire les caractères imprimés plus petits tels que ceux qu’on trouve sur les contenants de médicaments ou dans un annuaire téléphonique;
  • Difficulté à reconnaître le visage des gens ou à regarder la télévision.
En plus d’observer ces différents signes physiques, Mme Pickering suggère aussi de considérer certains signes « cachés » de perte de vision. Par exemple, si votre parent est habituellement affable et sociable et qu’il devient tout à coup introverti et gêné, il pourrait être aux prises avec une perte de vision. Souvent, les personnes âgées qui vivent cette situation se retirent des activités sociales par crainte d’embarras. Elles peuvent aussi cesser de pratiquer certaines activités qu’elles appréciaient et qui requièrent une vision fine, telles que la couture, la lecture et les jeux de société.

Maladies causant la perte de vision liée à l’âge

Il existe plusieurs maladies oculaires qui peuvent affecter la vision de vos parents. Les plus fréquentes chez les personnes âgées sont les suivantes :
  • DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)
  • Glaucome
  • Rétinopathie diabétique
  • Cataractes
Certaines de ces maladies sont associées à des signes que vous pouvez dépister alors que d’autres, comme le glaucome, ne présentent aucun symptôme avant que les changements d’ordre visuel ne soient importants. Il est donc crucial d’inciter vos parents à visiter régulièrement un spécialiste de la vue. Pour certaines personnes âgées, la perte de vision liée à l’âge peut être corrigée par le port de lunettes conventionnelles, par la médication ou par la chirurgie, si elle est dépistée à temps. Pour obtenir de plus amples informations au sujet des maladies oculaires liées à l’âge ainsi qu’une liste complète des symptômes et des facteurs de risque associés à ces maladies, assurez-vous de consulter le guide sur la santé visuelle publié par INCA à l’intention des personnes de plus de 50 ans et des membres de leur famille.

Il me semble que quelque chose ne va pas...

Si vous avez l’impression qu’un de vos parents perd la vue, prenez immédiatement rendez-vous avec un spécialiste de la vue. Cette personne pourra déterminer si les signes que vous avez constatés résultent du vieillissement (peut-être que votre parent a tout simplement besoin de verres correcteurs plus puissants) ou s’ils sont liés à une maladie oculaire plus grave. Si votre parent est atteint d’une maladie oculaire, le spécialiste lui offrira un traitement approprié qui permettra de réduire toute perte future de vision. Les modifications de l’acuité visuelle peuvent aussi être le signe avant-coureur d’un problème de santé plus grave, une autre importante raison de consulter régulièrement un spécialiste de la vue.

« Il est utile de préparer les questions que vous désirez poser au spécialiste au cours du rendez-vous », déclare Mme Pickering. Bien souvent, le temps que cette personne peut vous consacrer est restreint. Mme Pickering vous suggère donc de vous asseoir avec votre parent pour inscrire vos questions, les regrouper et les classer par ordre de priorité. Vous pourriez aussi inclure certaines préoccupations ou certaines modifications qu’ils ont constatées au plan visuel en plus de tout symptôme que vous auriez pu noter. (Voir Aider votre parent à tirer avantage de son rendez-vous chez le spécialiste de la vue pour obtenir de plus amples informations à ce sujet.)

Ma mère est atteinte de...

Si on diagnostique chez votre parent une maladie oculaire, assurez-vous de poser au spécialiste diverses questions au sujet de cette maladie :Comment la vision de votre parent sera-t-elle affectée? Quels traitements sont disponibles? Quelles mesures votre parent peut-il prendre pour restreindre toute perte additionnelle de vision? et Où pouvons-nous obtenir de plus amples renseignements?

Communiquez dès les premiers jours avec des services de soutien en matière de perte de vision, comme ceux offerts à INCA peut vous aider, vous et votre parent, à vous adapter plus facilement à la situation. Vous pouvez aussi communiquer avec INCA en tout temps pour obtenir des renseignements sur la santé visuelle et la prévention.

Retour au haut de la page