Myopie (difficulté à voir de loin)

La myopie (difficulté à voir de loin), l'hypermétropie (difficulté à voir de près) et l'astigmatisme (déformation de la vision) sont ce qu'on appelle des erreurs de réfraction.
 
Pour qu'on puisse bien voir, la cornée (la membrane transparente antérieure ou fenêtre de l'œil) et le cristallin (situé derrière la pupille) doivent focaliser ou « réfracter » correctement la lumière sur la rétine (à l'arrière de l'œil). Si la longueur ou la courbure de l'œil n'est pas idéale, la lumière peut être focalisée trop tôt ou trop tard, ce qui imprime une image floue sur la rétine.
 
La myopie, ou difficulté à voir de loin, est la capacité de bien voir les objets qui sont situés à proximité mais non ceux qui se trouvent à distance.

Causes

C'est un trouble héréditaire généralement décelé chez les enfants qui ont entre huit et douze ans. À part l'hérédité, peu de facteurs influent sur ce trouble. Ni l’éclairage insuffisant, ni la « surdose » de lecture ni les carences alimentaires ne semblent avoir quelque effet sur la myopie.

Traitement

Ce sont les lentilles cornéennes et les lunettes qui corrigent le mieux la myopie. Elles compensent la forme trop longue de l'œil, ce qui permet la focalisation adéquate de la lumière sur la rétine. Comme les enfants (et les yeux, évidemment) continuent de se développer durant l'adolescence, la situation empire généralement, puis elle se stabilise à l'âge adulte. Pendant cette période de croissance, il peut être nécessaire de changer les verres souvent, parfois même à tous les six mois, pour corriger le trouble de vision.
 
Il n'existe aucune preuve scientifique de ce que le port de lentilles cornéennes ou les exercices oculaires freinent la progression de la myopie. Il est possible de traiter la myopie au moyen de la *chirurgie de la réfraction*, mais la plupart des ophtalmologistes, c'est-à-dire des médecins spécialistes des soins oculaires, estiment que ce sont les lentilles cornéennes et les lunettes qui corrigent le mieux une myopie simple.
 
© 2004 Société canadienne d’ophtalmologie 
 
Retour au haut de la page