Traitements de la DMLA de type humide

À la suite d’importantes études cliniques, l’efficacité de trois traitements appliqués à la DMLA de type humide a été scientifiquement prouvée. Ces traitements sont approuvés au Canada.
 
Photocoagulation au rayon laser – Cette procédure utilise le laser thermique (chaleur) pour détruire les vaisseaux sanguins fragiles et suintants engendrés par la DMLA, prévenant ainsi toute perte additionnelle de vision. Ces vaisseaux sanguins étant situés sous la rétine, le rayon laser doit la traverser, ce qui résulte en une détérioration de la rétine (ce qui occasionne habituellement une tache aveugle permanente au niveau du champ visuel).
 
Le laser est donc plus efficace dans le cas de vaisseaux sanguins suintant situés hors du point central de la macula (fovéa). À la suite du la photocoagulation, le risque de formation de nouveaux vaisseaux sanguins est élevé, il est donc nécessaire de répéter ce traitement fréquemment. Depuis l’avènement de la thérapie photodynamique, le traitement par photocoagulation au rayon laser est rarement utilisé.
 
Thérapie photodynamique – Cette procédure a été établie pour permettre au rayon laser de traverser la rétine en occasionnant peu ou pas de détérioration. Elle inclut l’utilisation d’un médicament activé par la lumière, le verteporfin qui, injecté par voie intraveineuse, se rend dans l’œil et s’accumule dans la zone de croissance des nouveaux vaisseaux sanguins. La lumière de faible énergie du rayon laser froid est ensuite appliquée sur ces vaisseaux, activant le médicament qui détruit les vaisseaux sanguins poreux ou en ralentit la formation. La thérapie photodynamique diminue le degré de perte de vision et peut la stabiliser dans certains cas.
 
Thérapie antiangiogénique ou anti-facteur de croissance VEGF – L’angiogénèse est l’augmentation ou la croissance anormale de vaisseaux sanguins associés à différentes maladies dont la DMLA. Certaines protéines, comme le facteur de croissance vasculaire endothéliale (VEGF), semblent jouer un rôle important dans la croissance des vaisseaux sanguins anormaux ou l’écoulement de ces vaisseaux, deux des principaux problèmes de la DMLA de type humide.
 
Lorsque les vaisseaux anormaux suintent et laissent échapper du sang ou d’autre liquide, il en résulte une vision centrale embrouillée et une détérioration des cellules photosensibles. L’antiangiogenèse a donc pour but d’arrêter la croissance des vaisseaux sanguins avant qu’ils n’endommagent la rétine en bloquant la protéine VEGF, c’est pourquoi ce traitement est aussi appelé « anti-facteur de croissance VEGF ».
 
Le premier traitement anti-facteur de croissance VEGF au Canada (pegaptanib) aide à ralentir la progression de la maladie et à préserver la vision.
 
Injection de sodium de Pegaptanib – Ce traitement consiste en une injection intravitréenne (dans la cavité centrale de l’œil) donnée toutes les six semaines. Le médicament a été approuvé par Santé Canada pour le traitement de la DMLA de type humide. Il bloque la transmission d’un signal clé qui incite les vaisseaux sanguins à croître et à fuir et ralentit ainsi les dommages causés à la vision du patient.
 
Ranibizumab - Ce médicament, injecté dans l’œil toutes les quatre à six semaines, fait actuellement l’objet d’essais cliniques en ce qui concerne le traitement de la DMLA de type humide. Le ranibizumab est source d’espoir pour les personnes atteintes de cette maladie car, dans bien des cas, il a été démontré, lors d’autres essais cliniques, qu’il inversait la perte de vision. Le ranibizumab a récemment été approuvé aux États-Unis et en Suisse.
 

Remboursement du traitement contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) de type humide : derniers changements survenus au Canada

Nouvelle formidable pour les personnes de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan, de Terre-Neuve-et-Labrador et du Yukon qui sont atteintes de DMLA humide : vos gouvernements ont récemment décidé d’emboîter le pas au Québec et à l’Ontario et d’ajouter Lucentis, le traitement contre la DMLA humide qui sauve la vue, à leur régime d’assurance médicaments. Pour en savoir plus au sujet du remboursement du traitement contre la DMLA
 

 
Pour obtenir de plus amples informations sur les traitements actuels de la DMLA de type humide, visitez le site Web de l’Alliance mondiale de lutte contre la DMLA (en anglais).
 
Retour au haut de la page