DMLA de type humide 

Photographie, en couleur, d'un oeil affecté par la DMLA de type humideIl existe deux types de DMLA : la DMLA de type sec (aussi
connue sous le nom de DMLA non-exsudative or non-néovasculaire) et la DMLA de type humide. La DMLA de type humide représente près de 10 p. cent des cas, mais elle progresse plus rapidement et peut être plus dommageable.

Évolution

La DMLA de type humide apparaît lorsque des vaisseaux sanguins anormaux se multiplient sous la macula (partie centrale de la rétine). Ces nouveaux vaisseaux sanguins laissent écouler des fluides ou du sang qui s’accumulent dans la macula engendrant une détérioration, puis la destruction des cônes photosensibles. La macula se détériore rapidement, quelquefois en quelques mois, engendrant une vision embrouillée ou une perte de vision centrale. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le fonctionnement des drusens dans l’œil, relevez le défi DMLA.
 
La perte de vision causée par la DMLA de type humide dans un seul œil peut ne pas occasionner de modifications visuelles significatives, tout au moins au début. La personne atteinte peut encore conduire un véhicule, lire et distinguer les petits détails grâce à l’œil qui voit encore distinctement.
Illustration d’une macula normale et d’une macula atteinte de DMLA de type humide
Illustration d’une macula normale et d’une macula atteinte de DMLA de type humide

Symptômes

Le fait de regarder une ligne droite et de la percevoir comme une ligne courbe est un des symptômes précoces de la DMLA de type humide. Les personnes qui constatent cette transformation sont fortement encouragées à communiquer immédiatement avec un professionnel des soins de la vue, afin de subir un examen oculaire complet. Un dépistage précoce peut grandement aider à préserver la vision lors de l’apparition de DMLA de type humide. Un diagnostic hâtif est dont très important.
 
En plus de percevoir des lignes courbes, la personne atteinte de DMLA de type humide tend à voir une ou des taches noires en raison de la présence de sang ou de fluides sous la macula. Près de 43 p. cent des personnes atteintes de DMLA de type humide dans un oeil sont atteintes de DMLA de type humide dans les deux yeux cinq ans plus tard.

Sous-types de DMLA de type humide

Il existe trois sous-types de DMLA de type humide et ces sous-types sont classés selon la quantité de vaisseaux sanguins anormaux dans l’œil. Ces sous-types sont les suivants : prédominance classique, minimalement classique et occulte.
  • Prédominance classique – Ce sous-type représente près de 25 p. cent des cas de DMLA de type humide. Les recherches démontrent que ce sous-type entraîne une perte de vision plus rapide que les autres sous-types. Les lésions (coupures ou blessures maculaires) sont bien définies.
  • Minimalement classique – Ce sous-type entraîne une perte de vision moins rapide que celle qui survient dans le cas du sous-type à prédominance classique.
  • Occulte – Ce sous-type présente des lésions mal définies qui suintent moins que celles du sous-type à prédominance classique et qui entraînent généralement une perte de vision moins rapide que celle qui accompagne ce premier sous-type. Ces deux derniers sous-types représentent près de 75 % des cas de DMLA de type humide.

Retour au haut de la page