Examens diagnostiques

Plusieurs examens permettent de diagnostiquer une rétinopathie diabétique. Votre spécialiste de la vue pourrait utiliser un, ou une combinaison, des examens ci-dessous pour bien évaluer votre vision et la santé de vos yeux. 

  • Examen de l’acuité visuelle : mesure standard de la capacité visuelle, à l’aide d’un tableau de lettres ou symboles de différentes tailles.

  • Examen de l’œil après dilatation pupillaire : recherche de lésions à la rétine et au nerf optique, au moyen d’une loupe spéciale, après l’instillation dans les yeux de gouttes qui agrandissent (dilatent) les pupilles et permettent de voir directement l’intérieur de l’œil, dont la rétine. Cet examen rend la vision floue pendant une heure ou deux. Les personnes qui le subissent devraient demander à un ami ou à un membre de la famille de les accompagner pour les aider à retourner chez elles, et aussi penser à apporter des lunettes de soleil, car les gouttes rendent les yeux plus sensibles à la lumière.

  • Tonométrie : mesure de la pression à l’intérieur de l’œil.

  • Tomographie par cohérence optique : dispositif d’imagerie diagnostique utilisé pour la détection d’une maladie de la rétine.

  • Photographie du fond de l’œil : examen qui consiste à prendre des photos en couleurs de la rétine centrale et périphérique, afin que le spécialiste de la vue puisse documenter l’étendue et le stade de la rétinopathie diabétique. La comparaison des photos prises lors de différentes visites permet de suivre l’évolution ou la régression de la maladie.

  • Angiographie à la fluorescéine : examen qui consiste à injecter dans une veine un colorant qui circule ensuite dans l’œil, puis à prendre des photos de tout vaisseau sanguin anormal. Pour cet examen, l’optométriste peut diriger le patient vers un ophtalmologiste.

Back to top of page