Facteurs de risque

Personne n’est à l’abri de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), mais il existe des facteurs, certains étant maîtrisables et d’autres non, qui augmentent le risque d’apparition de la DMLA.

Facteurs de risque non maîtrisables

Ces facteurs sont présents naturellement et ne peuvent être ni maîtrisés ni changés : 

  • ​Âge : Le risque de DMLA augmente avec l’âge.

  • Antécédents familiaux : Le risque de DMLA est beaucoup plus grand si des membres de votre famille (parents, grands-parents, frères ou sœurs) sont atteints de la maladie.

  • Origine ethnique : Les personnes de race blanche sont plus sujettes à la DMLA que celles de tout autre groupe ethnique.

Facteurs de risque maîtrisables

Heureusement, il est possible de modifier plusieurs facteurs de risque par de simples changements des habitudes de vie, qui peuvent aider à ralentir la dégradation de la vision. Voici quelques-uns de ces facteurs de risque maîtrisables :

  • Vivez sans fumée. L’exposition à la fumée primaire et secondaire est un facteur de risque majeur de DMLA. En fait, le risque de DMLA est jusqu’à quatre fois plus grand chez les fumeurs que chez les non-fumeurs. La maladie peut aussi se déclarer environ 10 ans plus tôt chez les fumeurs. Les personnes atteintes de DMLA qui évitent de s’exposer à la fumée peuvent prévenir jusqu’à 20 % de la perte de vision. Si vous fumez, adressez-vous à votre médecin de famille afin d’obtenir du soutien pour arrêter. Il est démontré que votre risque va diminuer avec chaque année sans cigarettes et qu’après 20 ans, il ne sera pas plus élevé que celui de quelqu’un qui n’a jamais fumé.

  • Mangez sainement. L’alimentation joue un rôle important dans le bien-être général, et il en va de même pour vos yeux. Pour préserver votre santé visuelle et prévenir la DMLA :

    • mangez beaucoup de légumes à feuilles vert foncé;

    • réduisez la quantité de produits transformés et emballés dans votre alimentation;

    • consommez des acides gras oméga-3, que l’on trouve dans des aliments comme le poisson et l’huile de lin. 

  • Faites de l’activité physique. L’exercice et le contrôle du poids sont des moyens de réduire le risque de DMLA. 

  • Maîtrisez votre tension artérielle. L’hypertension peut accroître le risque de DMLA. Pour des conseils sur la maîtrise de la tension artérielle, visitez le site de la Fondation des maladies du cœur​.

  • Maintenez un poids santé. Une saine alimentation et la pratique régulière d’activités physiques contribuent au maintien d’un poids santé. Consultez régulièrement votre médecin de famille pour faire surveiller votre poids et vous assurer de ne courir aucun risque d’obésité.

  • Protégez vos yeux des rayons UV. Toute l’année durant, portez un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil qui bloquent au moins 99 % des rayons UV pour réduire votre exposition aux dangereux rayons du soleil qui peuvent endommager la rétine. 

  • ​​Prenez des suppléments de vitamines. Si vous êtes atteint de DMLA de type sec au stade intermédiaire, un produit spécial contenant de fortes doses d’antioxydants et de zinc​, appelé AREDS, peut diminuer le risque d’évolution jusqu’au stade avancé et de perte de vision. La DMLA passe ainsi plus lentement du stade intermédiaire au stade avancé, ce qui réduit la perte de vision chez de nombreuses personnes.

​​​​​​​​​​​​​
Back to top of page