​John Boyd

John Boyd

DMLA de type sec diagnostiquée en 2006

Son récit…

Ancien rédacteur, John Boyd a passé une grande partie de sa vie à lire, à écrire et à corriger des documents imprimés. Une fois retraité, il a surtout consacré son temps à l’art et à la peinture. Depuis son diagnostic de DMLA de type sec, il a vu diminuer sa capacité de peindre et a renoncé à cette activité. Il en profite plutôt pour socialiser avec des amis, faire des promenades et se tenir occupé autrement.

Témoignage de John Boyd

Mon plus grand défi…

« Les effets de la DMLA de type sec sont devenus vraiment évidents lorsque j’ai commencé à avoir du mal à peindre et à dessiner des lignes. Depuis, j’ai cessé de peindre, mais je continue de lire et d’écrire au moyen de loupes, d’un lecteur de livre audio et d’autres outils qui grossissent les détails et les petits caractères des textes imprimés. » 

Mon plus grand atout…

« Ma famille a été une grande source de soutien pour moi, surtout ma fille et ma belle-fille. Elles ont été là pour moi à chaque étape depuis le diagnostic et m’ont même accompagné à ma première visite à INCA. Elles sont maintenant bien informées sur ma maladie et font tout leur possible pour que je reste en santé même si j’ai la DMLA de type sec. » 

L’aide d’INCA…

« INCA a été une source inestimable d’information pour moi. Grâce à INCA, j’ai appris ce qu’est la DMLA et comment elle pourrait changer ma vision. Lors des visites subséquentes, le personnel m’a été d’un grand secours en prenant le temps de m’expliquer comment utiliser des loupes et un lecteur de livre audio. J’ai maintenant hâte de me familiariser avec la Bibliothèque d’INCA et les autres technologies informatiques destinées aux personnes qui ont une perte de vision. »

Le conseil que je vous donne…

« Il est important d’accepter les défis posés par la DMLA de type sec et de s’y adapter. Personnellement, je ne laisse pas la maladie m’inquiéter, ni me rendre triste. Les gens ont besoin de comprendre qu’il existe des ressources pour les aider, en particulier INCA. »

​​​​​​​​​​​​​