Diagnostic et traitement​​

Spécialiste de la vue

DMLA de type sec

Il n’existe actuellement pas de traitement efficace éprouvé dans le cas de la DMLA de type sec.

L’étude Age-Related Eye Disease Study (AREDS) du National Eye Institute a cependant révélé qu’une formulation spéciale de vitamines et de zinc (formulation AREDS) conçue pour les personnes atteintes de DMLA de type sec intermédiaire peut réduire le risque de progression de la maladie. Les données indiquent toutefois que le succès de la formulation AREDS dépend du profil génétique du patient. Certains scientifiques croient que le zinc peut être nocif pour un faible pourcentage de personnes atteintes de DMLA de type sec. Un test génétique peut être utilisé pour le déterminer. D’autres experts affirment qu’aucune preuve ne permet de suggérer un tel état de fait.

Si vous êtes atteint de DMLA de type sec, demandez à votre spécialiste de la vue de déterminer le meilleur plan de traitement qui convient dans votre cas. Si vous fumez ou prenez d’autres médicaments ou suppléments, informez-en votre médecin avant d’opter pour cette formulation à haute dose.​​​​​

DMLA de type humide

Dans les cas de DMLA de type humide, plusieurs traitements peuvent aider à ralentir la perte de vision et, parfois, à restaurer la vision. Les coûts des traitements pour la DMLA de type humide ne sont pas toujours couverts par les régimes d’assurance maladie provinciaux. Demandez à votre spécialiste de la vue de vous préciser le coût de tous les traitements que vous pourriez envisager.

Les traitements offerts pour la DMLA de type humide sont les suivants :

  • Photocoagulation au laser. Traitement qui consiste en une élimination ciblée, au moyen d’un laser, des vaisseaux sanguins anormaux qui se forment dans la macula. La photocoagulation au laser n’est maintenant utilisée que dans des cas extrêmement graves, car elle peut créer sur la rétine des cicatrices qui laissent des taches noires permanentes dans le champ visuel.

  • Thérapie photodynamique. Injection, dans le corps, d’un colorant sensible à la lumière qui s’accumule dans les nouveaux vaisseaux sanguins. Lorsqu’un laser est dirigé au-dessus de la macula, le colorant est activé et fait cesser les saignements dans la rétine. La thérapie photodynamique est rarement utilisée de nos jours.

  • Traitement antiangiogénique (aussi appelé injections intraoculaires anti-VEGF). Traitement qui consiste en injections de médicaments antiangiogéniques dans l’œil toutes les quatre à six semaines, parfois pendant deux ans ou plus, pour arrêter la prolifération des vaisseaux sanguins anormaux. Les deux agents antiangiogéniques les plus utilisés pour la DMLA de type humide sont les suivants :

  • Seul le ranibizumab est approuvé par Santé Canada et remboursé dans l’ensemble des provinces et territoires canadiens. 

    Les traitements pour la DMLA sont en constante évolution. Il est donc important de consulter régulièrement un spécialiste de la vue pour s’informer des progrès les plus récents.​

Back to top of page