Q. : On a récemment diagnostiqué une perte de vision chez mon père. Je tente de l’aider mais j’ai énormément de difficulté à faire face aux sentiments que cela suscite chez moi. Quel type de soutien devrais-je obtenir pour surmonter ces émotions?

R. : Faire face à la perte de vision est non seulement difficile pour la personne atteinte, mais c’est aussi ardu pour les membres de la famille. Votre père et vous vivez actuellement une période d’adaptation pénible qui peut aussi être lourde d’émotions. Il est tout à fait normal de se sentir triste, frustrée ou bouleversée, surtout s’il s’agit d’un diagnostic récent.
 
Perdre la vue est comparable à toute autre perte importante qui peut survenir au cours de l’existence. Votre père et vous devez donc vous soutenir l’un l’autre et vous accordez du temps. Vous vivrez tous deux des périodes de choc, de déni, de deuil et finalement d’acceptation et d’adaptation. Le deuil comprendra des sentiments de dépression, de ressentiment et de solitude, mais même si ce deuil est extrêmement difficile, il constitue une partie essentielle de l’acceptation. Certains d’entre nous peuvent vivre cette phase sans aide; d’autres peuvent la trouver extrêmement difficile. Je vous recommande donc de consulter si vous ne l’avez pas déjà fait. Les conseillers d’INCA sont disponibles pour vous aider à vivre les différents stades de ce processus d’adaptation.
 
Vous pouvez parler à un conseiller d’INCA seule ou en présence de votre père, selon ce que vous préférez. Le conseiller peut vous offrir un soutien psychologique et vous dirigez vers d’autres ressources internes ou communautaires.
 
Pour bien vivre vos émotions, il est important de comprendre que vous n’êtes pas seule. Vous pourriez être surprise d’apprendre que divers services sont disponibles, comme des groupes d’entraide, où vous pourriez rencontrer et discuter avec d’autres personnes qui vivent la même situation que vous. INCA offre des séances de groupe au cours desquelles vous pouvez parler à d’autres familles et échanger divers trucs fort utiles que vous avez découverts pour surmonter vos défis quotidiens. Le fait de parler de ce que vous vivez peut être tout ce dont vous avez besoin pour vous sentir mieux.
 
Le fait de vous familiariser avec la maladie oculaire de votre père peut aussi vous aider à être plus patiente et à mieux comprendre sa situation et ses besoins. Par exemple, si votre père est atteint de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), cela peut être assez troublant car il se peut qu’il ne soit plus en mesure de vous voir, mais qu’il soit encore capable de voir les objets qui l’entourent. Lorsque vous comprenez que les personnes atteintes de DMLA possèdent une vision périphérique et ne perdent presque jamais totalement la vue, vous avez une meilleure idée de ce que votre père peut voir et ne peut pas voir. Votre spécialiste de la vue ou un spécialiste en basse vision d’INCA peut vous fournir les renseignements requis pour bien comprendre la maladie oculaire de votre père.
 
INCA peut aussi vous donner à votre père certains conseils pratiques qui l’aideront à effectuer diverses tâches quotidiennes telles que se déplacer dans son quartier, faire la cuisine et ainsi de suite. Les spécialistes d’INCA peuvent vous enseigner la technique de guide, une méthode qui vous permettra de vous déplacer en toute sécurité en compagnie de votre père tout en optimisant son autonomie.
Le personnel d’INCA peut aussi vous présenter différentes technologies adaptées telles que les logiciels de lecture d’écran ou des lecteurs de livres DAISY qui pourront permettre à votre père d’avoir accès à des livres ou à un ordinateur.
 
Les programmes et services d’INCA sont offerts dans toutes les régions du Canada; cependant, la disponibilité de ces programmes et services peut varier selon la ville où vous demeurez. Pour obtenir de plus amples informations au sujet de la consultation et des autres services offerts par INCA dans votre région, visitez INCA dans votre région à l’adresse suivante : http://www.inca.ca/fr/services/communaute/Default.aspx.

Photo en couleur de Melinda DugganLa spécialiste :

Melinda Duggan est conseillère à INCA, Terre-Neuve-et-Labrador depuis juillet 2006. Elle a fréquenté l’Université Memorial de Terre-Neuve-et-Labrador (2001) et a obtenu un baccalauréat en travail social de l’Université du Manitoba (2005).
 
Retour au haut de la page