Profil : Holly Bennett

Holly Bennett de St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador) suit des cours d’art, prépare une excellente quiche lorraine, parle aux enfants de la perte de vision et a été la voix hors champ de douzaines de messages d’intérêt public radio d’INCA. Impressionnant n’est-ce pas – surtout lorsqu’on sait que Holly n’a que neuf ans.
 
Holly, qui est en quatrième année, est atteinte d’albinisme oculocutané depuis l’âge de deux ans. Elle vit donc avec une importante perte de vision. Ses parents, Andrea et Barry Bennett, se sont rendus à INCA pour savoir ce qu’ils pourraient faire pour aider Holly à optimiser sa vision résiduelle et connaître les besoins particuliers qu’elle pourrait avoir en grandissant.

Comme les autres

Photographie en couleurs de Holly Bennett« Comme tous les parents, nous désirons nous assurer que notre fille a une vie aussi normale que celle de ses amis et INCA nous a prodigué de précieux conseils », déclare la mère de Holly. « Nous avons compris qu’il était important de traiter Holly comme les autres tout en étant conscients de ses besoins sociaux particuliers et des défis qu’elle devra relever. »
 
Holly Bennett       
Lorsque Holly a eu six ans, INCA a demandé aux Bennett si Holly désirait devenir leur ambassadrice.
 
« Elle a bien sûr accepté, dit Andrea Bennett, et ce jour a été le point de départ d’un magnifique parcours familial. La première fois que nous avons vu Holly sur une affiche fut un moment très émouvant et la réaction de Holly a été inoubliable. »

Travail d’ambassadrice

À ce jour, ses fonctions d’ambassadrice ont inclus la lecture de messages radio faisant la promotion des programmes et services d‘INCA, ainsi que des activités de collecte de fonds. En 2006, elle a assisté au lancement de la nouvelle marque d’INCA et, en 2007, elle a été l’ambassadrice du Mois de la santé visuelle. Au cours de cette même année, elle a accueilli Myra Rodrigues à l’occasion d’un de ses demi-marathons de marche rapide au profit de la Bibliothèque d’INCA. La famille Bennett est aussi le porte-parole du programme récréatif Sweetheart Deal d’INCA.
 
Au début de chaque année scolaire, Holly parle de la perte de vision aux élèves de son école. Elle apporte une affiche d’INCA qui la représente et parle « d’enfant à enfant » de ses expériences. Elle considère que cela aide les autres enfants à mieux la connaître et à mieux comprendre son point de vue.
 
« On m’accorde énormément d’attention », affirme Holly.

Apprentissage de toute une vie

INCA offre à Holly les services d’un professeur itinérant qui l’aide à l’école et voit à la gestion de son dossier. La Commission de l'enseignement spécial des provinces de l'Atlantique lui offre pour sa part les documents scolaires dont elle a besoin.
 
Au cours de l’été, Holly fréquente la colonie de vacances Max Simms des Clubs Lions pour enfants qui vivent avec une perte de vision, et INCA lui assigne là aussi un intervenant. Holly profite de ces six semaines pour acquérir des compétences particulières, et elle participe aussi au programme d’activités bien chargé de la colonie de vacances, ce qui inclut des randonnées, des arts plastiques, du théâtre et de l’artisanat.

À la maison

Lorsqu’elle n’est pas à l’école ou à la colonie de vacances, Holly est très active à la maison. Elle suit des cours de cuisine et adore cuisiner avec son père. Les quiches lorraines, les sandwichs et les biscuits sont sa spécialité.
 
Elle suit aussi des cours d’art à la Memorial University le samedi matin (« Je pense que j’aimerais être une artiste », déclare-t-elle un peu gênée).
 
Elle possède aussi une machine à coudre et a confectionné une courtepointe, son costume d’Halloween et des cadeaux de Noël pour les membres de sa famille. Elle aime aussi télécharger de la musique et visiter ses sites favoris en ligne.

Appartenance et fierté

« Elle fait les mêmes choses que les autres, affirme fièrement sa mère Andrea Bennett. « Le fait de devenir ambassadrice a beaucoup aidé Holly à faire de sa perte de vision quelque chose qui la rend spéciale et non pas quelque chose qui la différencie des autres. Elle a acquis énormément de confiance en elle et beaucoup d’habiletés sociales, des atouts fort importants pour tout enfant. »
 
« Être ambassadrice est amusant et excitant malgré le fait que c’est quelquefois un peu difficile », dit Holly. « Cela a fait de moi une personne différente. Je suis très fière lorsque j’entends ma voix à la radio. Je rencontre de nouvelles personnes comme Myra Rodrigues et cela aide aussi à faire connaître INCA. »

Aidez-nous à transformer des vies

De temps à autre, nous faisons appel aux Canadiens pour obtenir des dons qui permettront à INCA d’aider les personnes vivant avec une perte de vision à obtenir les services et le soutien nécessaires à une qualité de vie satisfaisante. S.V.P., donnez généreusement
 
Retour au haut de la page