Le dressage d'un chien-guide

De chiot à chien-guide

Devenir un chien guide est un processus qui commence avant la naissance. Les chiens destinés à une telle carrière doivent posséder une série de caractéristiques physiques et comportementales qui optimiseront leur rendement à titre de chiens-guides.

À la naissance, les chiens suivent un processus de formation bien établi comportant des vérifications régulières pour garantir leur bon développement. Il s'agit là d'un travail d'équipe impliquant des bénévoles, des employés formés à cette fin et des propriétaires de chiens-guides.

  • 0 à 8 semaines — Les chiots passent cette période en tout confort et sécurité en compagnie de leur mère et de leur fratrie.
  • 8 semaines à 4 mois — Les chiots sont placés chez des éleveurs de chiots bénévoles soigneusement sélectionnés. Ces personnes jouent un rôle crucial sur le plan de la socialisation du chiot et reçoivent le soutien constant du personnel du programme de chiens-guides. Au cours de cette période, les chiots apprennent des habiletés de base, les commandements d'obéissance et l'horaire d'alimentation.
  • 4 à 15 mois — Les chiots continuent de vivre auprès des éleveurs de chiots bénévoles qui les aident à apprendre à se déplacer en toute sécurité et à utiliser les escaliers, tout en les exposant au plus grand nombre d'environnements possible. Le chiot prend alors une assurance telle qu'il est heureux et calme en compagnie des gens et d'autres animaux de toutes sortes.
  • 12 à 17 mois — C'est à cet âge que la formation commence, car le chien n'est alors plus tout à fait un chiot. Il travaille alors avec un entraîneur de chiens-guides qualifié ou un instructeur de mobilité avec chien-guide. Il s'habitue à porter un harnais et apprend les rudiments de son rôle de guide, comme arrêter en bordure des trottoirs, éviter les obstacles et travailler en toute sécurité avec un manieur. Une évaluation continuelle garantit que le chien fait preuve des aptitudes requises pour passer à l'étape suivante.
  • Autour de 18 mois — L'entraîneur de chiens-guides ou l'instructeur de mobilité avec chien-guide commence alors la partie la plus importante du travail : jumeler le chien à son propriétaire éventuel. D'imposantes précautions sont alors prises pour jumeler la personnalité du chien et ses attributs physiques aux besoins et à la situation précise de l'éventuel propriétaire.
  • Étape finale — Il est maintenant temps de demander au futur propriétaire de chien-guide de venir rencontrer son nouveau meilleur ami et guide. C'est ainsi qu'après les nombreux efforts consentis par des bénévoles et des employés, ce jeune chien est prêt à changer pour toujours la vie d'une personne aveugle ou ayant une vision partielle.
Retour au haut de la page