Louis Braille 

Téléchargez la vidéo ‘Jeunes héros – Louis Braille’
 
Le buste de Louis Braille par Étienne Leroux (bronze, Coupvray, France)En 1829, Louis Braille publie le Procédé pour écrire les paroles, la musique et le plain-chant au moyen de points à l'usage des aveugles et disposés pour eux. Aujourd'hui, cette méthode, le braille, est utilisée dans pratiquement toutes les langues comme norme pour la lecture et l'écriture par les personnes vivant avec une perte de vision et les personnes sourdes-aveugles.
 
Louis Braille est né le 4 janvier 1809, à Coupvray, une petite localité près de Paris, en France. Son père est bourrelier et le jeune Louis aime bien s'amuser dans l'atelier de son père. Alors que Louis joue avec une serpette servant à perforer des trous dans le cuir, il se blesse gravement à un œil. L'autre œil est au bout de quelque temps contaminé et il perd complètement la vue. Ce petit garçon aveugle de trois ans élaborera le système braille avant ses quinze ans.
 
Les parents de Louis tenaient à lui permettre de développer son intelligence manifeste. Grâce au soutien d'un prêtre de la communauté et d'un enseignant, il suit donc les cours de l'école primaire et parvient à retenir ses leçons. Louis excelle à ses études. À l'âge de 10 ans, il se mérite une bourse d'études à l'Institution royale des jeunes aveugles à Paris où il apprend à lire les lettres en relief sur une page. Ces lettres étant formées grâce à des fils de cuivre pressés sur une page, il est impossible pour les personnes aveugles d'écrire eux-mêmes.
 
Louis apprend à connaître à l'Institut un système codé de lettres en relief. En 1821, le capitaine Charles Barbier visite l'école pour y présenter son invention, l’« écriture nocturne » destinée à être utilisée dans l'obscurité pour communiquer sans parler entre soldats. Son système propose une série de 12 points en relief utilisés pour représenter des sons lesquels, lorsque combinés, forment des mots. Trop compliqué, l'armée rejette éventuellement le système.
 
Barbier adapte son système à l'intention des personnes vivant avec une perte de vision, mais le système phonétique de 12 points se révèle encore trop laborieux. Louis reconnaît toutefois l'utilité de ce système tactile et entreprend d'en réaliser une version simplifiée. Éventuellement, il fonde son système sur l'orthographe habituelle en utilisant six points pour représenter l'alphabet normatif, le braille est né.
 
Admiré et respecté, Louis Braille exerce ensuite la fonction de professeur à l'Institut. Bien que son système permette aux personnes vivant avec une perte de vision d'écrire en utilisant un simple stylet, l'usage du braille n'est pas encore très répandu. Miné par une mauvaise santé, Louis est emporté par la tuberculose le 6 janvier 1852. Le code braille est ensuite reconnu pour son aspect pratique et sa simplicité, et devient une norme dans le monde entier. Aujourd'hui, l'alphabétisation en braille est aussi importante que l'alphabétisation elle-même.
 
En 1952, les réalisations de Louis Braille sont pleinement reconnues par le gouvernement français. Ses cendres sont ainsi transférées au Panthéon de Paris afin qu'elles reposent avec les autres héros nationaux de la France.
 
Retour au haut de la page