Bicentenaire de l'anniversaire de Louis Braille

Image d'un gâteau d'anniversaire avec les mots Bon anniversaire Louis Braille écrits en caractères latins et en caractères braille
 
En 2009, INCA et Braille200 se joindront à des organisations partout dans le monde pour célébrer le 200e anniversaire de naissance de Louis Braille. Louis Braille est né à Coupvray (France) le 4 janvier 1809. Il a inventé un code de points surélevés qui porte aujourd’hui son nom. Ce faisant, il a permis à des millions de personnes vivant avec une perte de vision de lire et d’écrire tout comme leurs concitoyens qui voient.
 
Les festivités canadiennes ont commencé le 16 janvier par une grande fête en l’honneur de Louis Braille animée par INCA à Toronto. L’événement lançait une année de célébrations qui comprendra des visites guidées gratuites pour personnes vivant avec une perte de vision et des expositions de pièces sur le braille au Musée canadien des sciences et de la technologie à Ottawa et à La Grande Bibliothèque à Montréal, des programmes de sensibilisation et d’éducation tels que des séances de lecture en bibliothèque, des programmes de lecture éclair et des concours sur le braille dont une compétition internationale ayant pour thème « La technologie, un pont vers l’alphabétisation braille ».
 
« La lecture et l’écriture permettent à tous de communiquer avec autrui à un niveau plus élevé », affirme Euclid Herie, président de Braille200 et de la World Braille Foundation. Le braille est gage d’alphabétisation pour les personnes vivant avec une perte de vision. Il peut offrir de nombreuses opportunités, allant de l’obtention d’un emploi enrichissant à la réalisation d’une vie bien remplie, productive et riche sur le plan culturel. Voilà pourquoi le 200e anniversaire de naissance de Louis Braille est une occasion unique que nous sommes fiers de souligner et de célébrer au Canada. ».
 
Les festivités d’inauguration du 16 janvier ont aussi servi à présenter deux contributions canadiennes majeures. L’auteur-compositeur-interprète primé, Terry Kelly, a interprété en grande première « Merci Louis », une chanson composée pour l’occasion. Terry Kelly, connu pour sa ballade intitulée « A Pittance of Time » ayant pour thème le jour du Souvenir, est lui-même aveugle et président de la Fondation canadienne d’alphabétisation braille.
 
« Celebrating Braille: A Canadian Approach », le premier manuel canadien de braille anglais réalisé en près de 50 ans, a aussi été lancé le 16 janvier. Rédigé par Myra Rodriques, Florence Carter et Rosie Zampese, cet ouvrage guide pas à pas les nouveaux lecteurs tout au long de leur apprentissage du braille, en utilisant un contenu canadien et un vocabulaire contemporain, qui inclut des mots tels que « Iqualuit » et « iPod ».
 
« La longévité du braille démontre bien la souplesse de ce système qui offre aux personnes qui, comme moi, sont aveugles, une porte d’entrée vers des études supérieures et des réalisations significatives », déclare Jim Sanders, ancien président et chef de la direction d’INCA. En cette ère numérique, le braille s’avère encore plus pertinent que jamais. Malheureusement, nous sommes bien loin de la véritable égalité en matière de disponibilité des livres en braille. Voilà pourquoi INCA s’applique à jouer un rôle de premier plan lorsqu’il s’agit de la promotion de l’alphabétisation braille, de l’enseignement du braille et de l’accès à ce média substitut. ».
 
Retour au haut de la page