Faire examiner vos yeux

Quand doit-on faire examiner ses yeux? Pourquoi pas maintenant? Sachez ceci : 250 000 Canadiens sont actuellement atteints de glaucome et la moitié d’entre eux ne le savent même pas. La vue de ces personnes diminue, mais elles ne s’en apercevront que lorsqu’il sera trop tard.

Le glaucome n’est pas la seule maladie oculaire qui ne présente pas de symptômes. Sans le savoir, vous pouvez également être atteint de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), la première cause de perte de vision chez les Canadiens de plus de 50 ans. D’autres conditions oculaires, comme la rétinopathie diabétique, peuvent rapidement progresser si elles ne sont pas soignées hâtivement. Les maladies des yeux comportent de nombreux risques et leurs conséquences peuvent être très sérieuses.

Votre meilleure protection : des examens visuels réguliers. Tout comme votre corps a fréquemment besoin d'un examen général, vos yeux ont besoin d’examens de routine.

Fréquence des examens

Il n’existe pas de recommandation universelle en ce qui concerne la fréquence des examens visuels. L’intervalle idéal varie d'une personne à l'autre en fonction des facteurs de risque. Le risque de perte de vision est plus élevé si :

  • vous êtes âgé de plus de 50 ans;
  • des membres de votre famille ont eu ou ont une maladie oculaire;
  • votre peau et vos yeux sont pâles;
  • vous êtes diabétique;
  • vous souffrez d’embonpoint ou êtes en mauvaise condition physique;
  • vous fumez des cigarettes.

Même si vos facteurs de risques sont peu élevés, cela ne signifie pas pour autant que vous puissiez vous soustraire aux examens visuels. Les maladies oculaires peuvent se développer chez des personnes en très bonne santé, et ce, à tout âge. Pensez-y de cette façon : cela ne peut certainement pas nuire d’y allez plus souvent.

Alors, consultez votre spécialiste de la vue pour savoir quelle fréquence convient le mieux à votre situation.

Auto-examen

En plus de vos examens visuels réguliers, vous pouvez effectuer vous-même un auto-examen très utile pour détecter la DMLA : le test d’Amsler.

Le test d’Amsler est particulièrement utile pour les personnes de plus de 50 ans ainsi que chez celles qui présentent d'autres facteurs de risque de la DMLA (si c'est votre cas, songez à faire ce test tous les jours). C’est rapide, c’est gratuit et cela pourrait prévenir le développement de la DMLA humide, une maladie à progression rapide. Vous pouvez apprendre à utiliser le test et en imprimer une copie en visitant le site Web d'INCA.

Modification de la vision

Vous devriez prendre immédiatement rendez-vous chez votre spécialiste de la vue si vous constatez quelque chose d’inhabituel en ce qui concerne votre vision.

Si votre vision devient floue ou que vous décelez une distorsion ou des lignes sinueuses, si vous éprouvez une douleur soudaine à un œil ou tout autre phénomène inhabituel, prenez rendez-vous le plus rapidement possible. L’expression bien connue: « Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras », est plus appropriée que jamais, surtout quand il s’agit de votre vision.

Couverture

Au Canada, la couverture des examens visuels varie selon la province ou le territoire de résidence, mais la majorité des provinces paient seulement les examens visuels de routine pour les enfants, les adolescents et les personnes âgées de plus de 65 ans. Certaines autres provinces paient les examens visuels qui sont considérés médicalement nécessaires (par exemple, si vous êtes blessé à un œil ou si vous avez de nombreux facteurs de risque de maladies oculaires) ou lorsque le patient est une personne à faible revenu. INCA estime pour sa part que les examens visuels devraient être payés pour tous.

N’oubliez pas que si votre employeur offre un régime de soins de santé complémentaires, ce régime pourrait payer en tout ou en partie les examens visuels de routine.

Mais que vous bénéficiez ou non d’une couverture, l'examen visuel fait partie de ces choses dont vous ne pouvez pas vous passer.

Retour au haut de la page