Conserver un emploi après la perte de vision

Si vous avez récemment subi une perte de vision, peut-être vous demandez-vous si vous pourrez conserver votre emploi actuel ou maintenir votre cheminement de carrière. Voici quelques conseils qui peuvent se révéler utiles.

Passons au contenu.

Décider si vous devez changer de carrière

Avant de décider si vous pouvez conserver votre emploi ou maintenir votre cheminement de carrière actuel, vous devrez déterminer si oui ou non vous êtes encore capable d'exercer les fonctions essentielles du poste. Si la réponse est non, posez-vous les questions suivantes.

  • Existe-t-il des technologies qui me permettraient de conserver mon emploi?
  • De nouvelles technologies adaptées pour les personnes vivant avec une perte de vision font constamment leur apparition dans le marché. Vous seriez surpris d'apprendre le nombre d'outils utiles conçus pour faciliter l'exécution de tâches quotidiennes, y compris celles reliées au travail, sans vision normale.
  • Exemple : si vous travaillez à l'ordinateur, vous pourriez utiliser un amplificateur d'écran, qui grossit les images et le texte de votre écran d'ordinateur; ou un lecteur d'écran, qui lit les renseignements figurant sur un écran d'ordinateur.
  • Y a-t-il des outils et équipements qui me permettraient de conserver mon emploi?
  • En plus de toutes les technologies adaptées proposées dans le marché (comme les lecteurs d'écran), il existe des centaines d'outils pratiques qui peuvent faciliter l'exécution de vos tâches professionnelles. Exemple : les travaux de précision exécutés manuellement peuvent être facilités par le recours à des éclairages ou à des loupes spécialisés. Il existe aussi des produits parlants – montres, minuteurs, lecteurs de code-barres, etc. Dans certains cas, de pareils outils tout simples peuvent permettre la poursuite d'une carrière après une perte de vision.
  • Pourrais-je passer à un autre poste au sein de mon entreprise ou organisme?
    Si, malgré l'aide des technologies et outils décrits ci-dessus, la perte de vision vous oblige à quitter vos fonctions, vous pourriez envisager d'autres postes au sein de votre entreprise ou organisme. Si vous comptez demeurer au service de votre employeur, voyez si d'autres fonctions n'exigeant pas une bonne vision présentent un intérêt pour vous. Si tel est le cas, vous pourriez demander à votre employeur d'être muté. Il pourrait être ouvert à l'idée et satisfaire votre demande.
  • Pourrais-je passer à un autre poste, dans le même domaine?  
    Si vous aimez ce que vous faites, mais que la perte de vision vous empêche de conserver vos fonctions actuelles, envisagez d'occuper un autre poste dans le même domaine. Exemple : un concepteur de mode peut passer au marketing ou aux achats après une perte de vision, si la conception n'est plus possible. Cela peut exiger un supplément de formation, mais si votre industrie vous passionne, la perte de vision ne vous contraint pas nécessairement à l'abandonner.
  • Suis-je prêt à changer de domaine?
    Si aucune de ces options n'est applicable dans votre cas, n'abandonnez pas. La perte de vision ne veut pas dire que vous ne pourrez pas exercer un emploi gratifiant ni entreprendre une carrière à la mesure de vos rêves. Sans doute votre future carrière sera-t-elle différente de celle prévue, mais elle pourrait se révéler tout aussi enrichissante. Voici quelques conseils qui pourront vous aider dans la recherche d'une nouvelle carrière.
  • Participez aux salons de l'emploi de votre région pour voir quels postes sont offerts. Il existe sans doute de nombreux cheminements de carrière potentiels que vous n'avez pas encore pris en considération. Prendre part aux salons de l'emploi vous permettra non seulement de vous familiariser avec ceux-ci, cela vous amènera à échanger avec des personnes qui œuvrent dans ces domaines. (Ce salon de l'emploi en ligne peut être un bon point de départ s'il n'y en a pas un dans votre région.)
  • Dressez une longue liste des carrières présentant un intérêt pour vous, puis réduisez-la à celles qui sollicitent vraiment votre curiosité. Ensuite, recherchez des praticiens dans ces domaines qui pourraient mieux vous renseigner et vous indiquer comment mettre un pied dans la porte. Souvent, des professionnels sont heureux (et flattés!) que des personnes voulant suivre leur cheminement de carrière s'adressent à eux et sollicitent leurs conseils. (Remarque : LinkedIn est un bon endroit pour établir ces relations professionnelles.)
  • Adressez-vous à un conseiller en développement de carrière qui pourra vous aider à déterminer quel domaine vous conviendrait le mieux, et à mettre en place un plan d'action permettant d'atteindre vos objectifs.
  • Faites une demande de bourse si votre nouveau choix de carrière exige un supplément de formation. Non, le retour à l'école ne sera pas nécessairement facile. Rappel : vous n'êtes jamais trop vieux pour vivre vos rêves, et une aide financière facilitera certainement le processus. Voici quelques ressources en ligne pour la recherche de bourses et de subventions auxquelles vous pourriez être admissible :
  • Bourses d'études INCA  
  • PrixAccès.ca
  • Répertoire d'aide financière NEADS  
  • Scholarships Canada (en anglais seulement)

Informer votre employeur

Lorsque survient la perte de vision, il ne faut parfois rien de plus que quelques mesures d'adaptation mineures et une certaine souplesse de la part de votre employeur pour que vous conserviez votre emploi. Que votre employeur vous fournisse les technologies adaptées requises, comme un lecteur d'écran ou un téléphone mobile accessible, ou qu'il aménage votre espace de travail afin de le rendre accessible, un minimum de communication peut vous assurer de disposer de ce qu'il vous faut pour accomplir votre travail avec succès – surtout si votre perte de vision est récente.

Si vous craignez de ne pas conserver votre emploi après une perte de vision, l'une des meilleures choses à faire est d'avoir avec votre employeur un échange franc sur ce que vous vivez, vos attentes et vos besoins pour l'avenir.

Retour en haut de page

Défendre vos droits  

Si vous estimez que vous avez fait l'objet de mesures disciplinaires inéquitables ou que vous avez été licencié uniquement en raison d'une perte de vision, peut-être avez-vous le droit d'intenter une action en justice. Voici quelques ressources qui peuvent se révéler utiles.

Retour au haut de la page