Réponses des chefs des principaux partis politiques à la demande de soutien de la production d’ouvrages en formats accessibles présentée par INCA

Moins de 7 % des ouvrages imprimés publiés de par le monde sont offerts en formats accessibles comme le braille, la version sonore et les gros caractères. Cela signifie que trois millions de Canadiens incapables de lire les imprimés, dont des personnes vivant avec une perte de vision ou toute autre déficience perceptuelle, ne sont pas en mesure de lire la majorité des ouvrages publiés dans le monde. Actuellement, INCA, un organisme de bienfaisance enregistré, est le principal producteur de littérature accessible au Canada.

Au cours de la dernière décennie, INCA a occasionnellement reçu des subventions du gouvernement fédéral pour la production d’ouvrages en médias substituts, mais cela ne suffit pas. Les Canadiens ne devraient pas avoir à compter sur quelque forme de financement caritatif que ce soit pour garantir leur droit fondamental à la littératie. La situation actuelle n’est ni juste ni durable.

INCA a récemment écrit aux chefs des principaux partis politiques pour leur demander de s’engager à inclure dans leur premier budget à titre de gouvernement un financement durable qui permettrait de garantir l’accès des personnes incapables de lire les imprimés à la littérature.

INCA est organisme non partisan. Nous vous présentons ici le dossier des réponses à cette demande dans un esprit de partage impartial de l’information. Vous pouvez lire le texte intégral des lettres que nous avons reçues en réponse à la lettre de demande d’engagements rédigée par les dirigeants d’INCA.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur d’importants sujets de discussion dans le cadre des prochaines élections fédérales, ou pour savoir comment vous pouvez plaider en faveur des droits des personnes vivant avec une perte de vision pendant cette campagne électorale, nous vous invitons à communiquer avec Diana Rosales, chef de projet, Relations stratégiques et mobilisation, en écrivant à diana.rosales@inca.ca en composant le 416 486-2500, poste 7022.

Retour au haut de la page