Où va votre argent

INCA est un organisme de bienfaisance qui reçoit moins de 35 % de son financement total du gouvernement. Il nous faut donc compter sur les dons du public pour venir en aide aux personnes qui requièrent nos services.

Grâce à votre soutien, nos spécialistes peuvent travailler avec des personnes de tous âges chez elles, dans leurs municipalités ou dans les bureaux locaux d’INCA, leur fournissant ainsi le soutien psychologique et les services de réadaptation personnalisés qui leur permettent d’acquérir  diverses compétences à la vie quotidienne comme la préparation des repas et les déplacements sécuritaires avec une canne blanche

Ces services permettent à des milliers de Canadiens de mener une vie bien remplie en toute autonomie en dépit d’une importante perte de vision.

Vos dons nous permettent aussi de travailler de concert avec les personnes aveugles ou ayant une vision partielle pour militer en faveur d’une société sans obstacle et tenter d’éliminer tous les cas de perte de vision évitable au moyen de recherches de classe mondiale et d’une sensibilisation du public à la santé visuelle.

L’incidence de vos dons

  • Chaque année, les personnes aveugles ou ayant une vision partielle reçoivent près d’un million d’heures de soutien indispensable de la part d’INCA, ce qui leur permet de rehausser leur autonomie et de participer pleinement à la vie en société.

  • Chaque année, INCA aide plus de 10 000 enfants et adolescents à rehausser leurs habiletés à la vie quotidienne, à accroître leur confiance en soi et à relever les défis qui accompagnent le fait de grandir avec une perte de vision.

  • Chaque année, les groupes d’entraide d’INCA accueillent 29 000 personnes partout au pays, leur permettant ainsi d’échanger savoir-faire, conseils et connaissances et de diminuer l’isolement provoqué par la perte de vision.

  • Toutes les heures, la Bibliothèque d’INCA distribue plus de 250 articles accessibles, comme des livres en braille ou en version sonore, aux personnes aveugles ou ayant une vision partielle afin de leur permettre de s’adonner aux joies de la lecture.

Retour au haut de la page