Les Canadiens ne se protègent souvent pas bien contre certaines maladies oculaires dépistables

Un récent sondage national a révélé que la majorité des Canadiens croient qu’il n’est pas nécessaire de consulter un spécialiste des soins de la vue s’ils voient bien, et cela, en dépit du fait que certaines maladies oculaires peuvent progresser sans présenter de symptômes.
 
Menée par l’Association canadienne des optométristes (ACO), cette étude a révélé qu’il est nécessaire de sensibiliser les Canadiens à l’importance des examens oculaires à intervalles réguliers aux fins de prévention.
 
Malheureusement, 57 % des Canadiens interrogés croient que les examens de la vue ne sont nécessaires que pour les personnes qui éprouvent des problèmes oculaires. La moitié des personnes questionnées s’entendent pour dire que les symptômes sont un indicateur d’un problème oculaire, malgré le fait que l’ACO rappelle que de nombreuses maladies oculaires ne présentent initialement aucun symptôme et qu’elles peuvent engendrer une perte de vision irréversible si non traitées. Le glaucome, par exemple, progresse rapidement même en présence de très légères augmentations de la pression intraoculaire (pour en savoir plus voir l’étude canadienne sur le glaucome financée par INCA). Mais un test de tonométrie, partie intégrante des examens oculaires de routine, pourra détecter ces augmentations, bien avant qu’une perte de vision ne survienne.
 
Discutez avec votre spécialiste des soins de la vue pour savoir à quelle fréquence vous devriez faire examiner vos yeux, et ce, selon vos antécédents et votre histoire familiale. Les enfants plus jeunes, les adultes plus âgés et les personnes à risque de maladie oculaire, telles que les diabétiques, sont invités à visiter leur spécialiste des soins de la vue plus fréquemment. Faites de l’examen de la vue un élément de votre routine annuelle de santé familiale, cela pourrait littéralement vous sauver la vue ou sauver la vue d’une personne qui vous est chère.
 
Visitez le site web d’INCA pour connaître six autres conseils qui pourraient vous aider à garder vos yeux en santé.
 
Familiarisez-vous avec les symptômes, les facteurs de risque et les options de traitement des maladies oculaires liées à l’âge grâce au nouveau guide publié par INCA intitulé Votre santé visuelle : on peut faire plus. Vous pouvez télécharger une version électronique de ce document ou vous procurer une copie papier en composant le 1 800 563 2642.
 
Retour au haut de la page