Récits de donateurs

Browning Harvey Limited

Merci à l'équipe de Browning Harvey Limited

Amie de longue date d'INCA, l'équipe de Browning Harvey Limited (BHL), s'est toujours sentie particulièrement liée à notre organisme.

« Nous savons le travail exceptionnel que fait INCA », affirme Anna Patten du Service des relations communautaires de BHL, une entreprise d'embouteillage de Pepsi-Cola située à St. John's (Terre-Neuve-et- Labrador). « Chaque fois qu'un client nous parle de l'aide qu'il a reçue, nous sommes profondément émus. »

Après avoir lu un article sur un Souper dans le noir organisé à Montréal, l'équipe de BHL a décidé de tenir une activité similaire (au cours de laquelle les invités prennent un repas sans voir) à St. John's. « Nous avons trouvé qu'il s'agissait là d'une façon fort intéressante d'accorder notre soutien à INCA, raconte Mme Patten. Nous sensibilisons les gens aux défis quotidiens que doivent relever les personnes qui vivent avec une perte de vision. »

Depuis ce premier souper organisé il y a quelques années, l'activité de collecte de fonds Souper dans le noir de BHL a maintenant lieu deux fois par année et affiche toujours complet. BHL consacre les sommes amassées au programme de colonies de vacances estivales d'INCA où des enfants de tous âges peuvent vivre leur vie d'enfant.

« C'est vraiment une expérience gagnante pour tous! », dit Anna Patten.

Britton Smith

Merci à Britton Smith, sympathisant de longue date

Britton (« Brit ») Smith, 96 ans, ancien combattant de la Deuxième Guerre mondiale, accorde son appui à INCA depuis des décennies.

Nonobstant ses liens avec le colonel Edwin A. Baker, ami de la famille et fondateur d'INCA, M. Smith a compris les nombreux défis que comporte la perte de vision en côtoyant des compagnons d'armes. Après avoir été blessé sur les champs de bataille de Normandie, il a rencontré de nombreux soldats qui avaient perdu la vue au combat.

« J'ai séjourné six mois à l'hôpital, dit-il. Je me souviens que nous nous rendions au pub du coin avec des pilotes qui avaient perdu la vue pour leur permettre d'apprendre à fonctionner maintenant qu'il ne pouvait plus voir. »

Soixante-dix ans plus tard, M. Smith tente toujours d'apporter son aide aux personnes qui ont perdu la vue. Sympathisant de longue date, il nous a aidés à financer de nombreux projets à Kingston et dans diverses régions de l'Ontario.

La générosité de M. Smith nous a aussi aidés à payer les rénovations du Lake Joseph Centre d'INCA, une colonie de vacances pour les clients d'INCA de tous âges et leurs familles, et à réaménager l'aire de formation du bureau de Kingston d'INCA.

« À mon avis, il est important d'aider INCA, car c'est un des organismes caritatifs les plus en vue et INCA fait un excellent travail », déclare-t-il.

Marion Smith

Lorsque Marion Smith a décidé de faire un don testamentaire à INCA il y a près de 20 ans, elle ne se doutait pas qu'elle aurait un jour besoin des services de cet organisme.

N'ayant pas d'enfant, Mme Smith avait décidé de laisser ses biens à INCA, en hommage à sa mère qui a reçu l'aide de l'organisme lorsqu'elle a perdu la vue à un âge avancé

Puis, comme sa mère, Marion Smith a perdu la vue.

Fort heureusement, elle s'est adressée à INCA et a tiré avantage de services comme les groupes de soutien, les cours d'autonomie fonctionnelle et la Bibliothèque d'INCA, qui lui a donné accès à des livres en version sonore et braille.

Ce faisant, Mme Smith a pu constater de première main les importantes répercussions que son legs aura sur les clients d'INCA.

Retour au haut de la page