Récits de bénévoles

Les bénévoles sont le moteur d’INCA. Qu’il s’agisse des personnes dévouées qui travaillent directement avec nos clients à titre de bénévoles Vision Amitié ou de celles qui répondent au téléphone, qui lisent des livres sonores accessibles, qui organisent des activités ou qui partagent leur propre expérience de la perte de vision avec d’autres dans le cadre des groupes d’entraide, il est clair que nous ne serions pas en mesure d’effectuer notre travail sans leur immense contribution. Nous désirons donc dire Merci à tous nos bénévoles d’un océan à l’autre.

donner et recevoir

Étudiant universitaire à temps plein, Justin Buttar a quelquefois de la difficulté à trouver le temps de faire du bénévolat. Mais il relève ce défi avec plaisir pour être bénévole Vision Amitié à INCA.

Depuis 18 mois, Justin Buttar rend régulièrement visite à une cliente d’INCA de son quartier de Vancouver (Colombie- Britannique). Cette personne est incapable d’effectuer diverses tâches quotidiennes et de se déplacer dans les environs en raison de sa perte de vision. Justin Buttar l’aide à faire la lecture et les courses, et parfois ils ne font que la conversation, mais toutes ces petites activités rendent la vie de cette cliente bien plus agréable.

Ce qui est encore plus extraordinaire c’est que Justin Buttar est fermement convaincu qu’il reçoit autant qu’il donne.

« Je suis abasourdi par les connaissances que j’ai acquises grâce à cette expérience, dit-il. Ma cliente est attentionnée et compréhensive. Elle apprécie le temps que je passe avec elle. Sa détermination et sa vision de la vie sont une source continuelle d’inspiration. »

Une épaule sur laquelle se reposer

Vivant elle-même avec une perte de vision, Linda Bosch reconnaît toute l’importance qu’ont les groupes d’entraide pour la vue. Le fait de pouvoir discuter avec d’autres personnes ayant vécu la même expérience a été une bouée de sauvetage pour elle.

« Le groupe m’a tout d’abord donné une raison de sortir de la maison une fois par mois alors que ma vision s’affaiblissait », affirme cette résidente de Brockville (Ontario). « C’était une excellente occasion de rencontrer d’autres personnes vivant avec une perte de vision. »

Maintenant, Linda Bosch donne à son tour. Elle est animatrice bénévole d’un groupe d’entraide d’INCA. Elle aide d’autres personnes à relever les défis qui accompagnent la perte de vision en leur permettant d’échanger des astuces, des techniques et des expériences et en devenant une épaule sur laquelle se reposer.

« Cette expérience m’a donné la chance de faire du bénévolat, de redonner à INCA et de me consacrer à un programme qui a été si important pour moi », dit-elle.

Retour au haut de la page