Ontario

Vers de nouveaux horizons

Nous sommes heureux d’annoncer qu’INCA et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario ont conclu une entente relativement au financement à long terme des SRDV. Au milieu de l’année 2017, ces services seront pleinement financés par l’administration publique et des efforts seront déployés en vue de leur intégration au système public de soins de santé. Nous serons alors en mesure de mettre l’accent sur des programmes caritatifs complémentaires qui répondront aux besoins pratiques et psychologiques des Ontariens vivant avec une perte de vision, amélioreront leur qualité de vie et façonneront une société plus inclusive.

Soutien indéfectible aux Ontariens sourds-aveugles

Poursuivant son engagement soutenu auprès des personnes sourdes-aveugles de la province, INCA a créé une nouvelle division consacrée expressément à cette clientèle. Grâce à une subvention provinciale, INCA Ontario gère aujourd’hui le plus important service d’INCA destiné aux personnes sourdes-aveugles, répondant aux besoins de 400 personnes vivant avec un problème visuel et une perte auditive. Nos 109 employés travaillent directement avec les clients, devenant ainsi leurs yeux et leurs oreilles afin de les aider à communiquer, à s’intégrer et à devenir le plus autonome possible.

Défendre les droits des personnes incapables de lire les imprimés

Nous sommes fiers d’annoncer que Dorothy Macnaughton, une de nos plus dévoués bénévoles, a récemment remporté le Les Fowlie Intellectual Freedom Award 2016 de l’Association des bibliothèques de l’Ontario pour son travail de défense des personnes incapables de lire les imprimés. Dorothy Macnaughton est devenue membre du conseil d’administration de la Bibliothèque d’INCA au cours des années 1990 et a joué un rôle pivot dans la création du Centre d’accès équitable aux bibliothèques (CAÉB), un partenariat entre INCA et les bibliothèques publiques du pays. Elle est aujourd’hui présidente du conseil consultatif d’INCA, Ontario Nord.

Faites connaissance avec la famille Thomson

Peu après sa naissance, Megan Thomson a été victime d’un trouble neurovisuel causé par un traumatisme crânien. Depuis ce temps, INCA est une bouée de sauvetage pour toute sa famille.

Megan adore le Lake Joseph Centre, aussi appelé « Lake Joe », qui offre une foule d’activités de réadaptation et de loisirs dans un environnement inclusif et sécuritaire. Qu’il s’agisse de kayak, de natation ou d’artisanat, les activités offertes au Lake Joe sont adaptées pour les personnes vivant avec une perte de vision. La famille Thomson fréquente cet endroit pendant la « semaine familiale » depuis qu’il lui a été recommandé il y a six ans.

Megan peut ainsi faire du tube nautique et de l’escalade alors que ses parents rencontrent d’autres familles vivant la même situation qu’eux.

« Les parents sont censés être le système de soutien, déclare Andrea Thomson, la mère de Megan, mais je crois qu’inconsciemment nous fixons des limites. Il est donc éclairant de voir d’autres personnes réussir. »

Retour au haut de la page