Faits saillants nationaux

D’un océan à l’autre Faits saillants nationaux L’an dernier, nous avons fourni plusde 560 000 heures de service à nos clients de tous les coins du pays.

INCA est fier d’être un organisme national au service des résidents de toutes les collectivités du pays. Dans les pages qui suivent, vous découvrirez nos accomplissements nationaux, catalyseurs de changements sociaux plus vastes et de l’amélioration de la qualité de vie des personnes aveugles ou ayant une vision partielle pour les générations à venir.

Vers de nouveaux horizons

Au cours de la dernière année, nous avons franchi de grands pas sur le plan de l’intégration des services de réadaptation en déficience visuelle (SRDV) au continuum de soins de santé.

Les succès réalisés à ce jour nous ont permis d’acquérir une nouvelle vision dynamique de notre avenir à titre d’organisme caritatif et de jeter les bases d’une gamme fort intéressante de nouveaux programmes et services. Élaborés en étroite consultation avec nos clients, nos bénévoles et nos employés, ces services iront des groupes d’entraide au mentorat et de l’emploi aux technologies et au soutien pour les enfants et les adolescents, sans oublier les programmes de sensibilisation et de défense des droits visant à éliminer la stigmatisation et les obstacles auxquels les personnes vivant avec une perte de vision font face. Pour en savoir plus sur notre plan stratégique, visitez inca.ca/ versdenouveauxhorizons.

Ouvrages accessibles et bibliothèques publiques

Personne ne devrait dépendre d’un organisme caritatif pour faire respecter son droit de lire. INCA a longtemps été le principal fournisseur canadien d’ouvrages en médias substituts comme la version sonore et le braille. Alors qu’INCA continue de produire ces titres en partenariat avec le gouvernement du Canada, la transmission de ces livres appartient ultimement aux bibliothèques publiques. Voilà pourquoi INCA, en collaboration avec les bibliothèques publiques du Canada, a créé l’an dernier le Centre d’accès équitable aux bibliothèques (CAÉB).

Le CAÉB est un organisme sans but lucratif qui permet aux personnes incapables de lire les imprimés d’avoir un accès équitable aux services de bibliothèque par l’entremise de leur bibliothèque publique locale. Depuis de nombreuses années, INCA effectue des démarches en ce sens auprès de l’administration publique. Le lancement du CAÉB est donc une victoire historique sur la longue voie de l’entière égalité au Canada. Pour plus d’informations sur le CAÉB, visitez bibliocaeb.ca.

Premier afficheur braille abordable

Un afficheur braille dynamique est un appareil qui affiche des caractères braille, habituellement au moyen de tiges métalliques aux sommets arrondis qui se transforment en points braille en surplombant les orifices d’une surface plane. Jusqu’à récemment, ces appareils coûtaient environ 3000 $, ce qui les plaçait hors de portée de bien des gens au Canada et ailleurs dans le monde. Voilà pourquoi INCA a été ravi de collaborer l’an dernier avec neuf organismes du milieu de la cécité de tous les coins du globe pour concevoir l’Orbit, le premier afficheur braille abordable.

Vendu moins de 500 $, l’Orbit permettra à des milliers et des milliers de personnes d’apprendre à lire et à écrire le braille à la maison sans se ruiner. INCA a été heureux de financer la recherche et le développement de cet appareil innovateur et d’offrir ses services de technologies et d’administration de tests.

Traité de Marrakech

Après avoir mené d’importantes démarches, INCA a été ravi lorsque, en mars 2016, le gouvernement fédéral a officiellement annoncé qu’il s’engageait à ratifier le Traité de Marrakech, éliminant ainsi pour trois millions de Canadiens incapables de lire les imprimés les anciennes barrières qui les empêchaient d’avoir accès à des ouvrages publiés en médias accessibles.

Rédigé par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, le Traité de Marrakech vise à modifier les lois nationales sur le droit d’auteur pour permettre le partage des oeuvres littéraires entre nations. Actuellement, au Canada, aussi peu que 7 % des ouvrages publiés sont offerts sur des supports que les personnes incapables de lire les imprimés peuvent lire, notamment le braille, la version sonore et les gros caractères. La ratification de ce traité leur permettra d’avoir accès à un choix de titres plus vaste que jamais.

Éliminons les barrières architecturales

La conception architecturale ne devrait pas créer d’obstacles gênant l’utilisation sécuritaire de l’espace ou limitant les déplacements autonomes. Voilà pourquoi, en 1998, INCA a publié la première édition imprimée d’« Éliminons les barrières architecturales » sur la création d’environnements accessibles pour les personnes vivant avec une perte de vision. L’ouvrage est devenu indispensable.

Grâce au financement du gouvernement du Canada, le document a récemment été mis à jour et adapté en format numérique afin d’être maintenant accessible en ligne. Nous espérons qu’en partageant de telles connaissances avec un plus vaste auditoire, l’environnement bâti deviendra plus accessible à tous. Nous vous invitons donc à visiter eliminonslesbarrieresarchitecturales.ca.

Retour au haut de la page