Structure de gouvernance et gestion du risque

Conseil d’administration

Fondé en 1918, INCA compte parmi les plus anciens organismes de charité au Canada. Au fil des ans, INCA est devenu un des plus importants établissements privés au monde spécialisé en déficience visuelle et en santé oculaire. INCA est un organisme comportant de multiples facettes réunissant près de 700 employés et des milliers de bénévoles dévoués.
INCA est un organisme caritatif régi par un conseil d’administration composé de bénévoles de toutes les régions du pays, notamment des représentants des secteurs commercial, médical et gouvernemental, de même que des personnes touchées par la perte de vision. La composition du conseil d’administration reflète l’aspect national et géographique d’INCA ainsi que la pluralité des antécédents de ses clients et de ses membres. Elle accorde aussi une représentation équitable aux personnes vivant avec une perte de vision. Lors de chacune des assemblées générales annuelles, les membres élisent environ un tiers (1/3) des administrateurs et à la suite de celles-ci, le conseil d’administration ainsi formé élit un président et des dirigeants pour l’année à venir.

Le conseil d’administration veille aux activités et aux affaires d’INCA. Il fixe la direction stratégique de l’organisme et s’assure que son plan d’action est conforme à son mandat et à sa mission. Le conseil d’administration voit à ce qu’INCA se fixe des objectifs réalistes, il supervise le travail de son personnel eu égard au respect des buts ciblés. Le conseil d’administration voit à l’embauche, au congédiement, à la motivation et à la rémunération du président et chef de la direction et s’assure qu’INCA possède les politiques, les procédures et les ressources nécessaires à l’atteinte des objectifs fixés. En résumé, le conseil d’administration est responsable de la réalisation de la mission d’INCA.

Gestion du risque

Le conseil d’administration est responsable de l’évaluation du risque auquel l’organisme pourrait être exposé. Il compte ainsi sur ses comités pour mener une analyse détaillée des politiques, des opérations et des activités de l’organisme en leur demandant de porter à l’attention du conseil d’administration toute zone de risque important.
INCA s’est engagé à faire mieux comprendre les principaux risques qui pourraient affecter l’organisme et à réagir de manière proactive afin de les éliminer, de les transférer ou de les gérer. Bien au fait de la situation, le conseil d’administration contrôle le niveau de risque afin de garantir la stabilité et la croissance de l’organisme. La gestion du risque est d’ailleurs une activité bien imbriquée dans les activités quotidiennes de planification et de gestion de l’organisme.

Le conseil d’administration supervise aussi la gestion de l’organisme en demandant à la direction de lui transmettre des rapports à intervalles réguliers. Il est ainsi informé des principales zones de risque et s’assure que les cadres supérieurs ont mis en place des méthodes de contrôle et des processus efficaces, éliminant ainsi l’occurrence d’un risque trop important.

Comités permanents du conseil d’administration

De temps à autre, le conseil d’administration forme des comités permanents, spéciaux ou particuliers pour l’aider à remplir ses fonctions. Ces comités ont pour mandat de défricher le travail du conseil d’administration, d’évaluer le rendement et de soumettre des recommandations au conseil d’administration lors de ses réunions. Les présidents de ces comités sont des membres du conseil d’administration. Tous les membres du conseil d’administration siègent à un comité en fonction de leurs compétences et de leurs connaissances aux côtés de non-membres du conseil d’administration nommés parmi les parties intéressées. Le président du conseil d’administration et le président et chef de la direction d’INCA sont membres d’office de tous les comités du conseil d’administration. On compte parmi ses comités, les comités suivants :

  • Comité d’audit
  • Comité des finances et de gestion du risque
  • Comité de gouvernance
  • Comité de sensibilisation du public et de promotion et défense des droits des personnes vivant avec une perte de vision
  • Comité du financement et de la philanthropie
  • Comité des programmes et services
  • Comité de la recherche

Ensemble, en consultation avec le président et chef de la direction d’INCA, les comités recommandent au conseil d’administration la politique organisationnelle à adopter et conseillent la direction quant aux décisions stratégiques à prendre pour s’assurer qu’INCA réalise sa mission.

Le siège social d ’INCA est situé à Toronto. Ce centre regroupe plusieurs services garantissant de ce fait la saine gestion des activités de l’organisme partout au Canada et offrant une direction fonctionnelle au niveau régional lors d’initiatives majeures.
INCA administre par ailleurs huit divisions géographiques, chacune d’entre elles dirigée par un vice-président régional et guidée par un conseil consultatif divisionnaire. Chaque division est responsable de la prestation des services à la clientèle associée à une région géographique ou à une fonction donnée ainsi que de la collecte de fonds relative à la prestation de tels services. Chaque division est aussi chargée de la gestion et des activités des bureaux régionaux qui se trouvent dans sa zone géographique. INCA administre plus de 50 bureaux régionaux dans tout le Canada. Ces bureaux aux dimensions diverses sont des carrefours de prestation des services locaux et d’implication communautaire.

Retour au haut de la page