Bulletin d'information En Vue - Mai 2010

Le Mois de la santé visuelle bat son plein

Après une grand période de planification et beaucoup d'anticipation, le premier Mois de la santé visuelle d'INCA bat maintenant son plein. Rempli de nouveaux événements et de nouvelles campagnes, ce mois fort intéressant a pour but de sensibiliser la population à la santé visuelle, de prévenir la perte de vision avant même qu'elle ne commence et d’amasser des fonds dont INCA a grandement besoin pour financer les services qu’il offre aux personnes aveugles ou ayant une vision partielle.

Au cours du mois de mai, nous demandons aussi aux Canadiens de s'impliquer. Que vous ayez 8 ou 80 ans, que votre vision soit parfaite ou que vous ayez une vision partielle, que vous résidiez sur la côte est, sur la côte ouest ou quelque part entre les deux, vous pouvez participer à ce mois d'activité et rehausser la qualité de vie des personnes qui vivent avec une perte de vision.

Yoga jusqu'au bout, un départ fulgurant

Logo de Yoga jusqu'au boutL'événement Yoga jusqu’au bout! a commencé le 1er mai et se terminera le 30 mai. Ce premier événement de financement associé à la mise en forme et organisé par INCA demande aux participants de toutes les régions du pays de se fixer un « but ultime » (de la maîtrise d'une nouvelle posture à la participation à un cours de yoga toutes les semaines).

En plus de se fixer un but ultime, les participants déterminent un objectif de financement. On a jusqu'à présent inscrit des objectifs allant de 100 $ à 10 000 $ et, un dollar à la fois, les personnes qui parrainent nos participants permettent à INCA de faire des gains intéressants en vue d'atteindre l'objectif général qui a été fixé à 300 000 $.

Il n'est pas trop tard pour vous inscrire et entreprendre ce grand projet de mise en forme. Visitez www.yogajusquaubout.ca dès aujourd'hui pour vous inscrire ou faire un don.

Lunettes en fête, un événement attendu avec impatience

Logo de Lunettes en fêteParmi les autres nouveaux événements organisés dans le cadre du Mois de la santé visuelle d'INCA, on compte la journée Lunettes en fête, une journée axée sur le plaisir au profit d'une grande cause. Cette activité qui se tiendra le 27 mai est le premier événement du genre à être organisé au pays.

Au cours de ce jeudi bien spécial, des milliers de personnes d'un océan à l'autre porteront leurs lunettes de soleil au travail, en classe et à la maison. Ce faisant, elles protégeront leurs yeux des rayons nocifs du soleil et participeront à un grand rassemblement national en vue d'amasser des fonds au profit des services fournis par INCA.

Des milliers de personnes, ainsi que des dizaines d'écoles, d'entreprises et de groupes communautaires se sont déjà inscrits à la journée Lunettes en fête afin de démontrer qu'ils ont le sens de la fête. Les idées d’activités de financement qu'on nous présente sont variées et toutes plus intéressantes les unes que les autres!

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez participer à la journée Lunettes en fête, visitez www.lunettesenfete.ca.

D’autres événements auront aussi lieu au cours du mois de mai : la deuxième édition de Le Facteur Star, le concours annuel organisé par INCA afin de trouver la personne aveugle ou ayant une vision partielle qui pourrait devenir la prochaine grande vedette musicale canadienne, le lancement du premier programme d’Évaluation des risques de perte de vision et une foule d'événements Une vision en commun qui se tiendront dans plusieurs municipalités du pays.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon dont vous pouvez participer au Mois de la santé visuelle, composez sans frais le 1 800 563-2642, faites-nous parvenir un courriel à info@inca.ca, ou faites un don à INCA dès aujourd’hui.


La maison, c’est là où se trouve le Cœur

Glenn Coates, ministre du culte à la retraite, a 58 ans. Il vit dans le très pittoresque village de North Hatley, au Québec, sur les flancs rocailleux du merveilleux lac Massawippi.

Monsieur Coates mène une vie paisible. Il se réveille tous les matins en respirant l’odeur des pins et se couche tous les soirs en écoutant le chant des huards sur l’eau. Même s'il vit seul dans ce charmant village au bord de l’eau, il sait qu’il peut en tout temps téléphoner à ses amis. Pour M. Coates, c’est la vie rêvée.

« Je me sens bien ici, je suis heureux. C’est fantastique. »

Mais l’existence de M. Coates n’a pas toujours été aussi douce. Après avoir éprouvé plusieurs problèmes de santé pendant une bonne partie de sa vie, Glenn Coates perd la vue au cours des années 1990. Cette situation l’oblige à mettre fin à sa carrière et à remettre son permis de conduire. Puis, avec le temps, il éprouve de la difficulté à exécuter les tâches domestiques les plus simples comme préparer ses repas.

En dépit de son jeune âge, Glenn Coates s’inscrit donc dans un établissement de soins prolongés et se résigne à quitter la maison qu’il adore.

« Je réalisais bien que quelque chose allait arriver et que je ne serais alors pas en mesure de prendre soin de moi », dit-il.

Le centre de réadaptation de sa région le dirige vers INCA. Glen Coates regagne alors un peu de confiance en soi et réalise qu’il peut continuer à vivre en toute autonomie dans sa maison.

INCA lui offre des appareils fort utiles, comme un lecteur de livres parlés à la fine pointe de la technologie, et divers autres articles conçus spécifiquement pour les personnes qui vivent avec une perte de vision, et lui apporte le soutien émotionnel dont il a besoin, en lui offrant entre autres du counseling et des groupes d’entraide.

« Les groupes d’entraide d’INCA m’ont sauvé, tant sur le plan pratique que sur le plan émotif », affirme Glen Coates.

Si vous ou une personne que vous connaissez êtes aux prises avec une maladie oculaire, communiquez avec nous au 1 800 563-2642 ou visitez inca.ca. Nous pouvons vous aider à demeurer autonome, à pratiquer vos activités et à demeurer dans votre maison, car, après tout, la maison, c’est là où se trouve le Cœur.


Être bien renseigné permet de changer les choses : comment préserver sa santé visuelle

Logo de l'Évaluation des risques de perte de visionPour des milliers de Canadiens, la perte de vision est un mystère. C’est une situation qui leur fait peur, car elle est selon eux totalement hors de leur contrôle.

Mais être bien renseigné permet de changer les choses.

Ce que cette majorité de Canadiens ignore, c’est que nous pouvons exercer un certain contrôle sur notre santé visuelle. En effet, 75 % des cas de perte de vision peuvent être évités. En apportant quelques modifications à notre style de vie et en subissant des examens de la vue à intervalles réguliers, on peut regagner le contrôle sur sa santé visuelle, préserver la vision qui nous reste si on est atteint d’une maladie oculaire, et même freiner la perte de vision avant qu’elle ne commence.

Cinq conseils pour préserver votre vision

  1. Faites examiner vos yeux à intervalles réguliers. Certaines maladies graves ne présentent aucun symptôme et d’autres peuvent progresser rapidement si elles ne sont pas traitées.
  2. Cessez de fumer. Les fumeurs sont trois à quatre fois plus susceptibles d’être atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) que leurs concitoyens non-fumeurs.
  3. Mangez sainement et faites de l’exercice. Choisissez des aliments riches en vitamines. Le surpoids, un mode de vie sédentaire et l’hypertension artérielle sont des facteurs de risque de maladies oculaires.
  4. Protégez vos yeux du soleil. Portez un chapeau et des lunettes de soleil offrant une protection d’au moins 99 % contre les rayons UVA et UVB lorsque vous êtes à l'extérieur.
  5. Portez une protection oculaire. Lorsque vous faites du sport ou des travaux, portez des lunettes de sécurité.

Évaluer vos risques de perte de vision

Pour se tenir informé au sujet de sa santé visuelle, rien ne vaut un examen de la vue à intervalles réguliers. Pourtant, de nombreux Canadiens ne subissent pas d’examen oculaire à moins d’avoir besoin d’une nouvelle paire de lunettes. En fait, 34 % des gens n’ont pas eu d’examen de la vue au cours de deux dernières années et 5 % des gens ne se souviennent même pas à quelle date remonte leur dernière consultation.

Pour sensibiliser la population aux maladies oculaires, INCA a créé l’Évaluation des risques de perte de vision, et ce, juste à temps pour le Mois de la santé visuelle. Ce questionnaire gratuit est offert sur notre site Web et dans plus de 350 points de vente au détail partout au pays, y compris les entrepôts Costco, les magasins Walmart et les supermarchés Métro. Voilà un outil fort intéressant qui permet aux consommateurs d’évaluer leurs risques de perte de vision en quelques minutes seulement.

Back to top of page