INCA remercie Jim Sanders pour 46 ans consacrés aux personnes vivant avec une perte de vision au Canada

En mars 2009, INCA a dit au revoir à Jim Sanders et l’a remercié d’avoir consacré plus de 40 années de sa vie aux personnes qui vivent avec une perte de vision au Canada et dans le monde. Jim Sanders a été la septième personne à diriger les destinées d’INCA, mais sa carrière au sein de cet organisme a véritablement commencé en 1963. Jim Sanders a occupé diverses fonctions à tous les échelons de l’organisme et dans quatre provinces canadiennes.
hoto en couleur du président du Conseil d'administration d'INCA, Al Jameson, offrant un cadeau à Jim Sanders









Le président du Conseil d'administration d'INCA, Al Jameson, présente un cadeau à Jim Sanders, ancien président et chef de la direction d'INCA.

Jim Sanders – Une carrière exceptionnelle, un homme exceptionnel

Jim Sanders amorce sa carrière à INCA à l’âge de 15 ans. Il est alors préposé à la vente au détail dans un centre hospitalier de Thunder Bay. Il continue ensuite à travailler à temps plein et à temps partiel pour INCA tout en poursuivant des études universitaires, occupant le poste de conseiller au Lake Joseph Centre d’INCA dans la région de Muskoka et devenant le premier instructeur aveugle de ski nautique et de paravoile du Centre.

En 1969, après avoir terminé ses études universitaires, Jim Sanders commence sa carrière officielle à INCA. Il débute au sein de la Division de l’Ontario puis, à la fin des années 1970, il déménage dans l’Ouest canadien pour occuper le poste de directeur général de la Division de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest. En 1986, il devient directeur général de la Division de la Colombie-Britannique et du Yukon. En 1989, il revient en Ontario pour participer à la mise sur pied du premier bureau des relations gouvernementales d’INCA à Ottawa, devenant de ce fait directeur des relations gouvernementales et internationales. Photo en couleur de Jim Sanders prononçant un discours
  Jim Sanders prononce
  un discours lors d'une
    fête en son honneur.
Au cours des années 1990, le gouvernement du Canada révise la Loi sur le droit d’auteur. Jim Sanders travaille alors sans relâche pour faire en sorte que la production et la distribution de documents en médias substituts pour les Canadiens incapables de lire l’imprimé fassent l’objet d'une exemption. Tout au long de ce processus, ses efforts et son engagement ont des conséquences incommensurables sur la disponibilité de tels documents au Canada, et aujourd’hui, grâce à ces gestes, INCA est à l’avant-plan de la production des documents en médias substituts.

Au cours de cette même époque, Jim Sanders rédige « Le droit d’accès à l’information », un document qui trace le parcours du National Broadcast Reading Service, un service qui poursuit son œuvre encore aujourd’hui, fournissant nouvelles, divertissement et information aux Canadiens vivant avec une perte de vision. À la suite de cette réalisation, Jim Sanders retourne à Toronto pour occuper le poste de directeur national du Développement des ressources financières.

En 1994, Jim Sanders devient directeur général de la Division du Québec puis, en 1997, il est nommé vice-président, Services à la clientèle et technologie. Il guide la Bibliothèque d’INCA pendant sa conversion au mode numérique, supervisant les aspects techniques de cette métamorphose et amassant les fonds nécessaires pour cette grande transformation. Aujourd’hui, la Bibliothèque d’INCA sert de modèle aux bibliothèques spécialisées du monde entier.

En 2001, Jim Sanders devient président et chef de la direction d’INCA. Au cours de son mandat, il supervise une transformation audacieuse de la marque d'INCA. Il dirige l’organisation pendant la revitalisation du Lake Joseph Centre de Muskoka et la construction du nouveau centre INCA de Toronto, tout en coordonnant la reconduction du mandat de recherche d’INCA. Grâce à Jim Sanders, INCA est devenu un chef de file dans le domaine de la recherche en santé visuelle et de la recherche à caractère social, de même que dans le secteur de la recherche en prévention de la perte de vision. En 2004, Jim Sanders est nommé membre de l’Ordre du Canada, la plus grande distinction décernée par le Canada à un civil, pour son dévouement et son acharnement à éliminer les obstacles que doivent affronter les personnes qui vivent avec une perte de vision au Canada.

Jim Sanders cède son poste à John M. Rafferty. Alors qu’INCA commence une autre période fort intéressante de son histoire, Jim Sanders amorce lui aussi une autre phase de son existence en prenant sa retraite après une fort enviable carrière.


Retour au haut de la page