8 jeunes aveugles québécois partent en immersion en Ontario

2017-07-19


Cet été, huit jeunes Québécois francophones âgés entre 13 et 17 ans participeront au nouveaucamp d'immersion d'INCA.

Groupe de  jeunes rassemblés en cercle devant un lac les bras dans les airs.

Situé dans la région de Muskoka en Ontario, du 23 au 28 juillet 2017 c'est au centre LakeJoseph d'INCA que Rosalie, Odélie, Éliane, Samuel, Benjamin, Joé et les deux Antoine seront accueillis au cœur des campeurs anglophones. 

« C'est un plaisir de faire partie de la ''délégation québécoise'' et également une grande joie de voir qu'INCA nous offre cette occasion », affirme Antoine Hoang, un participant de 16 ans particulièrement mature pour son âge.   « Des camps, comme celui-ci, d'immersion précisément adaptés pour les personnes aveugles, c'est rare d'avoir cette possibilité-là et en sachant que c'est INCA, qu'on connait déjà, on sait qu'on aura un bon service… C'est une grande chance! »

Tout au long de la semaine, les participants auront la chance d'améliorer leurs connaissances linguistiques par l'entremise de cours d'anglais ainsi que d'activités de plein air et de groupe.  « J'ai hâte d'apprendre l'anglais parce que ce n'est pas ma force en classe. Je pense que le camp va m'aider », confirme Odélie Boudreau, 14 ans. Pour Antoine St-Germain, cette aventure pourrait l'aider à poursuivre un rêve : « Je crois que l'anglais va être utile dans mes études, puisque je compte aller à Harvard aux États-Unis. »

Baignade, bricolage, randonnée, kayak, musique, ski nautique, théâtre, voilier, mini-golf et feux de camp seront aussi au rendez-vous ! Grâce à cette expérience, les jeunes auront l'opportunité d'entrer en relation avec des personnes provenant de toutes les régions du Canada. Ils sont d'ailleurs tous enthousiastes à l'idée de faire la connaisse de nouvelles personnes ayant un handicap visuel et d'élargir leur réseau. Rappelons que l'isolement est une conséquence importante de la perte de vision.  

De plus, en permettant aux jeunes de séjourner à l'extérieur de la maison et en ayant des responsabilités de vie du camp, ceux-ci pourront aussi développer leur autonomie et indépendance. Surtout pour Odélie, pour qui sera la toute première fois en camps ! Aucun doute, ce sera une semaine dont ils se rappelleront longtemps et ils ont hâte… Rosalie a déjà commencé à apprendre quelques mots pour se préparer.

Depuis 1956, le centre Lake Joseph accueille jeunes, adultes et familles pour des camps de vacances dans des installations spécialement conçues pour les personnes vivant avec une perte de vision. Cette occasion représente une chance inouïe pour les jeunes de découvrir une autre région du Canada ainsi que d'expérimenter de nouvelles activités dans un espace adapté.​​​​​​​​

Retour au haut de la page