Le point concernant les élections de 2011

2011-09-29

À l'approche des élections provinciales, la question de l'accessibilité est prioritaire pour les millions de Canadiens qui vivent avec une incapacité ou qui sont touchés par une incapacité. Dans ce contexte, INCA s'emploie à vous fournir l'information pertinente concernant les enjeux pressants pour les personnes aveugles ou ayant une vision partielle, en prévision de la présente campagne électorale et, d’une manière générale, en tout temps

C'est pourquoi nous vous transmettons le communiqué ci‑dessous de l’Accessibility for Ontarians with Disabilities Act Alliance (AODA Alliance), dans lequel l'organisation recense les engagements des principaux partis politiques envers les Ontariens handicapés.

« Une coalition représentant les personnes handicapées présente les promesses électorales faites par les principaux partis politiques au million et demi et plus d'Ontariens handicapés lors d’une conférence de presse, à Queens’ Park

Le 2 septembre 2011, Toronto. Lors d’une conférence de presse tenue à Queen's Park ce matin, une importante coalition représentant le milieu des personnes handicapées a présenté les promesses électorales du Parti libéral, du NPD, du Parti conservateur et du Parti Vert visant à rendre l'Ontario accessible pour le million et demi et plus d'Ontariens handicapés.

"Il s'agit de la cinquième élection lors de laquelle les partis s'engagent par écrit envers nous à éliminer les obstacles qui empêchent plus d'un million et demi d'Ontariens handicapés de participer pleinement à la vie de leur collectivité, tant en ce qui a trait aux emplois qu’aux biens et services, a déclaré David Lepofsky, président de l’AODA Alliance, une coalition communautaire sans couleur politique, reconnue pour son œuvre de pionnier dans la campagne visant à rendre l'Ontario entièrement accessible pour les personnes handicapées. Les politiques ne peuvent se permettre de passer outre aux demandes de plus d'un million d'électeurs. La Loi sur l'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario exige que la province soit totalement accessible d'ici 2025. Nous demandons des engagements des partis politiques afin de nous assurer que le prochain gouvernement fera avancer les choses à un rythme acceptable et ne sabrera pas dans les gains déjà réalisés".

Le Parti libéral, le DPD et le Parti Vert ont promis de faire avancer les choses dans le dossier de l'accessibilité, de ne pas imposer de restrictions relatives aux lois ou aux règlements destinés à protéger les personnes handicapées et, à divers degrés, de prendre certaines mesures demandées par l’AODA Alliance. Le Parti conservateur accepte de travailler avec l’Alliance à apporter des solutions aux problèmes soulevés, mais n'a pris aucun autre engagement. On peut consulter les engagements des partis à http://www.aodaalliance.org/strong-effective-aoda/default.asp. On peut aussi consulter la lettre de l’AODA Alliance dans laquelle ces engagements sont énumérés à http://www.aodaalliance.org/strong-effective-aoda/07192011.asp.

À Queen's Park, l’AODA Alliance a présenté sa stratégie électorale d’inspiration populaire et sans couleur politique. "Nous ne disons pas aux gens pour qui voter, précise M. Lepofsky. Nous les exhortons plutôt à examiner les enjeux qui nous concernent et ce que les parties proposent concernant l'accessibilité dans leurs programmes. Nous exhortons les électeurs handicapés, leurs amis et leurs familles à soulever ces enjeux et à demander aux candidats de préciser leur position. Et lorsqu'un parti ne s'engage à rien concernant ces enjeux ou ne le fait que mollement, nous invitons les gens à pousser ces candidats à faire mieux."

La coalition qu’a remplacée l’AODA Alliance, qui était présidée par M. Lepofsky, a fait campagne sans relâche durant une décennie, de 1994 à 2005, en faveur de la mise en place de Loi sur l'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario, qui a finalement été adoptée à l’unanimité en 2005. L’AODA Alliance, créée en 2005, orchestre maintenant une campagne pour que cette loi soit appliquée efficacement. Confirmant le rôle de chef de file de la coalition actuelle et de celle qu’elle a remplacée, au moins deux partis ont pris des engagements envers l’une ou l’autre en 1995, 1999, 2003, 2007 et, encore maintenant, en 2011. Les partis ont loué le travail de l’AODA Alliance et ont soulevé ses préoccupations à l’Assemblée législative de la province, durant la période des questions, et par le biais de propositions législatives.

"L’an dernier, nous avons en partie obtenu qu’on élimine les obstacles qui empêchent les électeurs handicapés, qui sont plus d’un million dans la province, de se rendre aux lieux du scrutin et de remplir de façon autonome leur bulletin de vote, dit M. Lepofsky. Dans une course aussi serrée et imprévisible que l’indiquent les sondages, chaque vote compte. Certains soi‑disant experts simplifient outre mesure les élections en ne s’intéressant qu’à deux ou trois enjeux. Or, comme les élections passées le montrent systématiquement, les électeurs s’intéressent, eux, à beaucoup plus d’enjeux, notamment à ceux qui nous préoccupent."

Des progrès ont été accomplis en Ontario au cours des quatre dernières années, mais il reste encore beaucoup à faire. En 2010, un examen indépendant réalisé à la demande du gouvernement a abouti à la conclusion que le gouvernement doit renforcer et redynamiser la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario, afin de rendre la province entièrement accessible d’ici 2025, donc d’ici à peine 13 ans. (Voir le site http://www.aodaalliance.org/strong-effective-aoda/05312010.asp). L’AODA Alliance propose des mesures abordables pour remettre l’Ontario sur la voie de l’entière accessibilité dans des délais satisfaisants. »

Demande de renseignements des médias :
Sarah Snowdon
416-486-2500 ext. 7157
Fax: 416-480-7700
sarah.snowdon@inca.ca

 

 

 

Retour au haut de la page