Pionnier de la technologie – Deane Blazie et le Braille ‘n’ Speak

Deane Blazie, natif de Détroit, a aidé à rendre la vie plus facile pour les personnes vivant avec une perte de vision en fondant deux entreprises aujourd’hui devenues des chefs de fils mondiaux de la fabrication d’appareils informatiques à faible coût pour les personnes aveugles

En 1976, Deane Blazie compte parmi les dix jeunes hommes les plus exceptionnels d’Amérique, un prix remis chaque année par la U.S. Junior Chamber, mieux connu sous l’appellation Jaycees. Cette nomination émane de sa conception d’une calculatrice pour personnes aveugles utilisant un afficheur tactile et sonore unique. Au cours de la même année, il devient cofondateur de Maryland Computer Service (MCS), une entreprise spécialisée dans la conception de logiciels commerciaux. Grâce au vif intérêt que démontre M. Blazie pour la résolution des problèmes que vivent les personnes aveugles, MCS conçoit et met sur le marché le premier appareil pour personnes aveugles avec voix synthétisée : le Talking Telephone Directory (répertoire téléphonique parlant). Peu de temps après, MCS devient le plus important manufacturier d’appareils avec voix synthétisée et d’imprimantes braille au monde.

En 1986, Deane Blazie fonde Blazie Engineering qui devient le plus important manufacturier d’articles pour personnes aveugles au monde. En 1987, Blazie Engineering lance le Braille ‘n’ Speak, un appareil portatif de prise de notes similaires aux assistants numériques que nous connaissons aujourd’hui. Le Braille ‘n’ Speak ainsi que les autres articles fabriqués par Blazie Engineering aident les personnes aveugles à avoir un plus grand accès à l’information et, de ce fait, de meilleures chances d’atteindre leur plein potentiel.

En 1989, Dean Blazie et le Braille ‘n’ Speak remportent le premier prix Winston Gordon décerné par INCA.


Retour au haut de la page