Nouveau camp d'immersion


Cet été, 8 jeunes aveugles francophones du Québec âgés entre 13 et 17 ans ont vécu une expérience inoubliable en participant au nouveau camp d'immersion organisé par INCA Québec.  « Quand on a réalisé qu'INCA offrait cette opportunité d'apprendre l'anglais en immersion dans la région de Toronto, avec l'accompagnement en avion, dans un camp avec des activités, bien structuré, et avec des amis qui ont la même pathologie qu'eux, on a sauté sur l'occasion », affirme le père de Benjamin et Samuel qui n'a pas hésité à faire 4 heures de route pour aller les reconduire à l'aéroport de Montréal afin de leur permettre de profiter de cette occasion. 
 
Situé dans la région de Muskoka en Ontario, c'est au Centre Lake Joseph d'INCA que Rosalie, Samuel, Benjamin, Éliane, Odélie, Joé, et les 2 Antoine ont été accueillis au cœur des campeurs anglophones. Tout au long de la semaine, ils ont eu la chance d'améliorer leurs connaissances linguistiques par l'entremise de cours d'anglais ainsi que d'activités de plein air et de groupe. "Les cours, ça m'a beaucoup aidé à demander de l'aide en anglais et pour que les personnes me comprennent mieux" raconte Samuel qui a pris de l'assurance. "Au début j'avais de la difficulté à me faire comprendre, au bout d'un certain temps j'étais capable de parler en anglais je me suis même fait un ami anglophone", affirme Benjamin, son frère ainé. Maintenant que le camp est terminé, il compte bien rester en contact avec lui via les réseaux sociaux.
 
En séjournant à l'extérieur de la maison et en ayant des responsabilités de vie du camp, les jeunes ont développé leur autonomie et indépendance. Par exemple, plus la semaine avançait, plus Éliane gagnait de l'autonomie et devenait capables d'effectuer des tâches quotidiennes telles que se verser un verre d'eau ainsi que de se déplacer sans guide. 

Tout au long de la semaine, les jeunes ont pu faire diverses activités : baignade, teinture sur chandail, tube, voilier … tout pour se dépasser et s'amuser !  Aussi, chaque matin, ils participaient à une activité au choix qu'ils ont pu perfectionner toute la semaine. Benjamin et Odélie ont opté pour le ski nautique, Éliane a appris à identifier les arbres, alors que Samuel, Joé et Rosalie ont préféré la musique et le théâtre. Lors d'une soirée spectacle, Éliane a joué sa propre composition au piano et chanté avec Rosalie. Leur émouvante performance leur a mérité de nombreux applaudissements de la part des spectateurs.

Depuis 1956, le centre Lake Joseph accueille jeunes, adultes et familles pour des camps de vacances dans des installations spécialement conçues pour les personnes vivant avec une perte de vision.  Cette occasion représentait une chance inouïe pour des jeunes vivant avec une perte de vision de découvrir une autre région du Canada ainsi que d'expérimenter de nouvelles activités dans un espace adapté.  "L'accessibilité des installations m'a frappé", affirme un des 2 Antoine.  "Des écriteaux en braille et en gros caractères étaient placardés un peu partout dans les bâtiments abritant nos chambres. Chaque animateur était parfaitement à l'aise avec notre déficience visuelle, veillant entre autres à nous guider, expliquant en détail chaque activité et décrivant la plupart des événements se produisant autour de nous."

Plusieurs d'entre eux ont déjà manifesté leur intérêt pour participer au camp l'année prochaine!

Retour au haut de la page