Donner en retour – Le récit de Charlene Young​

Charlene photo.jpg

Donner en retour est plus qu’une simple passion pour Charlene Young, c’est un mode de vie. 

« J’ai commencé à faire du bénévolat et je suis encore et toujours bénévole à INCA parce qu’à titre de personne aveugle je crois que je peux changer le cours des choses pour d’autres personnes de ma région qui vivent avec une perte de vision », affirme cette jeune femme de 30 ans vivant à Saskatoon.

Charlene Young est atteinte d’une maladie oculaire fort rare appelée anophtalmie dégénérative qui n’a pas permis à ses yeux de se développer complètement en raison d’un manque d’apport sanguin. Elle naît donc totalement aveugle. 

Elle devient cliente d’INCA dès la naissance, tirant avantage de tout ce qu’INCA a à lui offrir. Les spécialistes d’INCA se rendent à Rosetown, une petite ville rurale de la Saskatchewan, pour lui apprendre l’autonomie fonctionnelle et le maniement de la canne blanche et lui montrer comment utiliser la Bibliothèque d’INCA pour lire des livres en braille ou en version sonore.

Charlene Young devient bénévole à INCA en 2004 alors qu’elle fréquente l’école secondaire. Elle est alors conseillère en formation à la colonie de vacances que gère INCA au lac Emma. Par la suite, des employés d’INCA lui demandent si elle peut s’occuper de stands d’information placés dans des établissements postsecondaires. 

C’est en s’impliquant à INCA qu’elle découvre sa passion et veut en faire plus. Charlene Young est aujourd’hui conseillère d’événements Souper dans le noir, championne d’INCA et porte-parole auprès des médias. Elle a été interviewée plusieurs fois par des journalistes de la presse écrite, de la radio et de la télévision, contribuant ainsi à sensibiliser le public, à éliminer des préjugés et à expliquer comment il peut être facile d’embaucher des personnes aveugles ou ayant une vision partielle.

En étant porte-parole, elle acquiert une expérience inestimable. 

« En faisant du bénévolat à INCA, j’ai acquis l’assurance requise pour trouver ma voie et sensibiliser les personnes vivant avec une perte de vision aux services qu’INCA a à offrir », dit-elle.

Charlene Young désire transmettre ce message à la communauté des personnes aveugles ou ayant une vision partielle.

« Devenir bénévole à INCA, c’est une excellente occasion de s’impliquer socialement et d’enrichir la vie des personnes aveugles ou ayant vision partielle. Je vous invite donc à tenter cette merveilleuse expérience. »